IMG_7337Rassurez vous, je n’ai pas de soucis d’orientation et ne me suis pas non plus trompée d’avion. Nous revenons bien d’une semaine à Ténérife, l’une des 7 îles des Canaries. Tout ça, c’est la faute de Lanzarote, souvenez vous, l’année dernière nous sommes tombés fous amoureux de cette petite île au point où nous avons même envisagé d’y retourner cette année. Mais bon, c’est quand même dommage de ne pas vouloir découvrir les autres îles. Au départ, j’étais très attirée par Fuerteventura mais même en ne parlant pas Espagnol, il me semble avoir compris qu’elle était un brin balayée par des vents forts.

Nous avons donc opté pour Ténérife, qui nous permettait de combiner visites culturelles et randonnées, et au fond de nous, nous espérions très fortement être autant émerveillés qu’à Lanzarote. Mais je ne sais plus qui disait : « on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve », alors même si nous étions revenus sur les mêmes lieux, il aurait été impossible de revivre exactement les mêmes sensations.

Il était donc vain d’essayer de dupliquer notre première expérience, d’autant plus que Ténérife est très différente. Tout d’abord c’est la plus grande île des Canaries, elle est deux fois et demi plus grande que Lanzarote, avec une densité de population de 450 habitants/km2 contre 164 pour Lanzarote. C’est également l’île la plus visitée, elle est par conséquent beaucoup urbanisée et les principaux axes routiers bien plus encombrés, j’ai été d’ailleurs étonnée du nombre de voitures et des quelques « bouchons » dans lesquels nous nous sommes retrouvés. A propos de voiture, je vous conseille vivement d’en louer une, non pas pour participer aux bouchons (quoique…) mais parce qu’elle est incontournable pour accéder aux chemins de randonnées.

Vous devinez peut être déjà au travers de mes mots que j’ai préféré Lanzarote, et bien oui, je n’ai pas retrouvé ces sensations du bout du monde, d’âpreté et d’étrangeté que nous avons ressenties là bas mais attention, cela ne veut pas dire que Ténérife ne vaille pas la peine d’être visitée, elle a de nombreux atouts, à commencer par :

Une extraordinaire diversité de paysages

IMG_7855Et tout ça, à cause du Teide, ce fameux volcan culminant à 3 718 m d’altitude et qui coupe littéralement l’île en deux ! Il est également responsable des deux microclimats qui font que dans la même journée, vous pouvez porter un manteau à la Laguna (14 degrés) au nord et vous baigner à Los Abrigos (25 degrés) au sud. Je vous conseille donc d’emporter un vêtement bien chaud. Mais rassurez vous, j’ai fait exprès de prendre comme exemple la Laguna car c’est l’endroit le plus froid de Ténérife alors  que vous aurez tout au long de l’année une température moyenne de 22° sur toute l’île.

Le Teide, abritant le sud du vent, a permis aux stations balnéaires de pousser comme des champignons dans toute la péninsule sud. Vous aurez donc un temps sec et des plages sans grandes vagues. Mais quitte à renoncer aux plages, nous avons préféré rester éloignés des hauts lieux du tourisme et nous baser au Nord, non loin de la ville de La Orotava. C’est également dans le nord où vous trouverez les sites culturels, il y aussi des très belles et immenses plages de sable noir mais elles sont moins propices à la baignade à cause de forts courants.IMG_7324Pour être précis, il serait plus juste de parler de plusieurs microclimats si l’on prend en compte les différences d’altitude car même dans un faible rayon, vous pouvez trouver une variété de paysages assez extraordinaire. Sur un même sentier, on peut démarrer dans une prairie fleurie pour terminer sur des étendues arides en passant par une forêt humide envahie de fougères. IMG_7649Mousse, lichen et cactus se côtoient sans vraiment de logique apparente… Pour randonner, les trois parcs naturels que sont le Teno, l’Anaga et celui du Téide, offrent en tout une cinquantaine de sentiers très bien balisés et entretenus pour tous les niveaux et durées.

IMG_7579tenerifeIMG_7684IMG_7316IMG_7671DeS belles villes coloniales

Autres lieux incontournables à Ténérife, ce sont les trois anciennes cités coloniales bâties dès le XVIème siècle : La Orotava, San Cristóbal de la Laguna (inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco) et Garachico. Alors que la Laguna, la ville étudiante de Ténérife,  est la plus animée, c’est La Orotava qui m’a le plus conquise, je vous en reparlerai très prochainement.

IMG_7362IMG_7097IMG_6956otaravaTenerifeIMG_7048IMG_7404 copyIMG_7500
LA possibilité de Se baigner dans une oeuvre de Cesar Manrique…

L’année dernière je découvrais émerveillée les oeuvres de cet artiste dont le tour de force a été de transformer la physionomie et la destinée de Lanzarote. J’avais visité le Jameos del Agua et était frustrée de ne pas pouvoir me baigner dans la piscine. Et bien, à Puerto de la Cruz, au nord de l’île, c’est enfin possible au Lago Martianez. Crée à la fin des années 70, cet immense complexe de loisir est constitué d’un lac artificiel d´eau de mer (quelle bonne idée !) de 27.000 m3 et de 7 autres piscines. Cesar Manrique a su parfaitement utiliser les éléments de l’architecture traditionnelle canarienne et la flore locale pour recréer ce lieu unique qui évoque plus les Seychelles qu’une banale piscine ! Prévoyez une grosse demi-journée pour bien en profiter car c’est vraiment immense et surtout très agréable lorsque la mer est trop houleuse.cesarmanriquecesarmanrique2

…et de Dormir dans un champ d’avocatiers

L’un de mes coups de coeur de ce séjour fût le chalet que nous avons trouvé via Homelidays, il se situe à El Rincon, un petit village à 10 minutes de voiture de La Orotava. Imaginez une petite maison toute blanche à l’intérieur, aux multiples fenêtres donnant sur des avocatiers, là ils n’étaient pas encore mûrs mais j’imagine qu’en pleine saison, il serait tentant de tendre le bras par la fenêtre pour en cueillir quelques fruits…IMG_6912 copyAu passage, les avocats et les bananes, c’est un peu la spécialité de l’île…Ici, les avocats se vendent au kilo, à un prix dérisoire et les bananes ont un goût très délicat et très particulier, c’est dommage qu’on ne les trouve pas en France. 
IMG_7059 copy tenerife4IMG_7399 copyIMG_6905 copyIMG_7542

mes adresses pour Manger

Dans la plupart des restaurants, vous pourrez facilement goûter aux spécialités canariennes, mais j’ai trouvé que la qualité était très variable par rapport aux restaurants de Lanzarote. Nous avons même eu l’occasion de manger dans le pire restaurant de toute notre vie, expérience qui au passage a eu le mérite de nous provoquer un fou rire mémorable tellement c’était immonde… La popularité de l’île fait qu’on y trouve plus de restaurants dédiés uniquement au tourisme. La plupart des bonnes adresses que nous avons trouvées se trouvent à La Orotava, que nous avons visitée sur plusieurs jours mais je pense que vous trouverez aussi de bons restaurants à la Laguna.

Voici quelques spécialités de l’île :

Les papas arrugadas : ce sont les fameuses petites pommes de terre ridées que nous avions déjà dégustées à Lanzarote, elles ont servies avec des sauces à base de poivrons, piment, citron et coriandre.

Le Rancho Canario : soupe aux vermicelles, aux pois chiches et morceaux de viande.

Le Garbanzas : pois chiches cuisinés en ragoût avec de petits morceaux de viande et de pommes de terre.

Des ragoûts de viande ou de poisson

Le Gofio : c’est un aliment à base de céréales grillées (maïs, blé ou mixte) et réduites en poudre, il se consomme tel quel mélangé à une soupe, il est aussi utilisé comme ingrédient pour la préparation de desserts.

IMG_7885

Restaurante Casa Egón, 5 Calle León, La Orotava : mon adresse préférée de tout le séjour. Comme son nom l’indique, c’est un restaurant mais c’est aussi une charmante pâtisserie/confiserie à l’ancienne. Voilà enfin un endroit qui ne cède pas à la mode des cookies, cupcakes, granolas ou macarons, ici on y sert des pâtisseries traditionnelles ni trop grasses ni trop sucrées, composées de poudre d’amande, de noix et de confiture.otorava

Fragola, 10 Av. Tomé Cano, Garachico : un excellent glacier, vous pourrez même goûter à une glace au gofio.

La Venta de la Esquina, Pl. Doctor. Regulo Perez, Laguna : sert des pinchos mais aussi des plats plus élaborés.

Restaurante San Diego, Camino de San Diego, La Orotava : situé à El Rincon (à 5mn à pied de notre bungalow), ce restaurant propose des plats traditionnels mais il est surtout connu pour ses délicieuses grillades de viandes et de poissons.

Hotel Rural Victoria, 8 Calle Hermano Apolinar, La Orotava : restaurant gastronomique de l’hôtel, les prix sont tout à fait raisonnables pour déguster une fine cuisine canarienne revisitée.

Bodegon Tasca Tapias, 6 Av. de Canarias, La Orotava : je vous recommande vraiment ce restaurant à tapas à l’écart du centre historique. Les locaux s’y retrouvent pour partager d’excellents tapas et assiettes de « jamon-y-queso »

IMG_7799 copyIMG_7805