Les caprices de la nature

40Pour celles qui ont un jardin, je ne sais pas comment celà se passe chez vous mais chez nous, la floraison réserve toujours son lot de surprises. D’une année sur l’autre, selon le climat et les facéties des rongeurs et autres animaux,  l’emplacement des fleurs (des bulbes surtout), leur quantité et leurs couleurs varient énormément. Et parfois, il y a aussi des invités mystère : je me souviens parfaitement d’avoir planté un oranger du Mexique et les tulipes que vous voyez sur ces photos mais pas du tout des jacinthes des bois ! Avec leurs hampes chargées de clochettes, on les appelle aussi les « muguets bleus » :44Je ne sais par quelle magie elles sont arrivées en aussi grande quantité chez nous. J’ai lu sur des sites que c’était une fleur sauvage en voie de disparition et qu’elle poussait plutôt en milieu atlantique, pourtant, Toulouse n’est pas vraiment une ville de l’Atlantique… Cette année, en revanche, je n’ai eu ni d’iris ni de crocus, la nature n’en fait qu’à sa tête !
45
4346