cape-codAprès Boston et le Cape Ann, nous arrivons à l’une des plus belles étapes de notre périple : Le Cape cod, pour lequel j’ai eu un véritable coup de foudre ! Cette péninsule située au sud-Est du Massachusetts est composée de centaines de kilomètres de plages, de dunes, de terrains boisés, de marais, d’étangs, le tout ponctué par de jolis phares. Avec ses nombreux sites naturels protégés, le Cape Cod est aussi un territoire idéal pour l’observation des oiseaux, des baleines et des phoques.

Il n’est donc pas étonnant qu’il soit le lieu de villégiature des élites bostoniennes et new-yorkaises, qui y ont fait construire de somptueuses résidences secondaires (les Kennedy ont établi leur fief à Hyannis). Pour profiter de la quiétude des lieux, évitez la haute saison d’été et les week end, nous y étions à la fin de la haute saison (fin septembre) et c’était parfait, le temps était encore clément et les touristes moins nombreux.

Le Cape cod se confond avec le comté de Barnstable, qui couvre la presqu’ île entièrement, et comprend 15 villes principales situées le long de la route 6A. Nous avons décidé de poser nos valises pour 3 jours à Provincetown, qui se trouve tout au bout de la péninsule. Pour y arriver nous prenons la fameuse route 6A et faisons des petits stops à Sandwich, Brewster et Eastham. A vrai dire, les villages que nous traversons sont plus charmants les uns que les autres et la route est tellement agréable que malgré les petits 60km pour arriver à Provincetown depuis Sandwich, on peut facilement mettre une journée entière. Nous sommes loin des routes monotones comme on en a l’habitude aux USA, celle-ci est jalonnée de magasins d’antiquités, de confiseries, de restaurants et d’épiceries fines. C’était même assez frustrant de devoir tracer le chemin pour ne pas arriver trop tard à Provincetown !

Provincetown : l’éclectique

Surnommée P-town, Provincetown est une ville comme je les aime : tolérante, vivante et chaleureuse. Elle comporte une importante communauté gay et est également connue pour être l’une des villes les plus « dog friendly » des États-Unis. Tout au long des 2km de l’artère principale (la Commercial Street), on côtoie tour à tour de nombreux couples gay, des familles très WASP, des touristes en goguettes et des excentriques promenant des toutous dans des poussettes. Tout ce beau monde se mélange dans un joyeux bazar la nuit tombée dans les nombreux bars et restaurant chics.

Du point de vue architectural, le centre est tout simplement sublime avec ses belles maisons de bois de style greek revival et ses multiples galeries d’art.

provincetown

 Au niveau de la 250 de la Commercial Street, la vue devient plus dégagée et du Provincetown Harbor, vous pourrez avoir une magnifique vue sur toute la baie.
cape-cod

cape-cod

cape-codOutre son centre ville, Provincetown est un bon point de chute pour explorer le Cape Cod, je vous conseille les ballades suivantes :


1) Visiter les Province Lands à vélo. 

Les Province Lands font partie d’un site naturel protégé, le Cape Cod National Seashore. Ils sont sillonnés de plusieurs sentiers pédestres et pistes cyclables à travers les dunes. Je vous recommande de louer des vélos à The Bike Shack, 63 Shank Painter Rd. Le personnel est vraiment adorable et les prix sont nettement moins élevés que les magasins de location situés sur la Commercial Street. Du centre, prenez la Bradford Street (6A), puis tournez à la Conwell Street qui vous mènera sur la Race Point Road. Vous pourrez vous arrêter au Province Lands Visitor Center qui est le point de départ des sentiers.
cape-cod10

cape-cod-11

2) Faire la promenade jusqu’au phare « Wood End Light » au coucher du soleil

Cette ballade, au départ du Pilgrims’ First Landing Park, se déroule en grande partie le long de la digue de 2km qui relie la terre ferme au phare de de Wood End. Mais nous l’avons parcourue en plus de 2h tellement le paysage était époustouflant : une vue à 360 degrés sur les marais, les dunes et le phare !

provincetown3

provincetown4

Où manger ?

Vous n’aurez que l’embarras du choix en terme de cuisine et de prix : resto à burger, fast food chinois,  bar branché, resto familial ou très chic, il y a même une petite boulangerie portugaise qui sert aussi des lunchs (Provincetown Portuguese Bakery). Nous avons pris nos quartier au bien nommé The Canteen et y sommes retournés 3 fois tellement on avait envie de tester toute la carte.

Vous y trouverez des classiques américains (délicieux pulled pork sandwich et burger), avec un soupçon d’influence asiatique comme ce hot dog façon banh mi ou ces choux de Bruxelles frits à la sauce nuoc mam ! Et cerise sur le gâteau, ils ont une terrasse qui ne se voit pas du tout de la rue et qui donne droit sur la mer…

Petites randonnées à Eastham

Un autre point de départ pour découvrir le Cape Cod National Seashore est le village d’Eastham et plus précisément le Fort Hill, un promontoire qui surplombe le Nauset Marsh. Après vous être garés au Fort Hill Overlook et avant de démarrer les ballades, vous pourrez visiter la somptueuse maison d’Edward Penniman, un capitaine de baleinier. Via les lettres qu’il écrivait à sa fille, vous entrapercevez le quotidien de ces marins qui partaient loin de leur famille, parfois pendant des années entières…

edward-penniman-house

Plusieurs choix de sentiers se présentent à vous, nous avons parcouru le Fort Hill Trail qui s’étend sur 2,5km et le Red Maple Swamp Trail (1km). Le premier sentier offre une somptueuse vue sur le Nauset Marsh. Ces courbes et les couleurs de ces marais ont quelque chose d’hypnotique je trouve…

L’élégante Chatham

Parmi la quinzaine de villages que compte la péninsule, j’ai également adoré Chatham. Plus petite que Provincetown, c’est une excursion idéale pour une grosse demi journée. Tous les villages que nous avons traversés le long de la 6A étaient très classieux mais celui est encore un cran au dessus… Vous pourrez en juger au vu des coquettes boutiques de déco et de vêtements situés tout au long de la Main street.


Retour de pêche à Chatham

Mais Chatham ne se résume pas seulement à son centre commerçant. Chaque après midi autour de 15h, ne ratez pas le retour des bateaux de pêche au Fish Pier. Du haut d’une passerelle, vous pourrez assister au spectaculaire transfert des poissons des bateaux vers les entrepôts du marché (végétariens et âmes un peu sensibles, s’abstenir…).

Ces homards sont bien tentants…

Qui dit poissons, dit phoques gris dans les parages !

cape-cod

cape-codEn reprenant la Shore Road, vous verrez le Chatham Lighthouse. Ce phare me donnait une impression de déjà vu, sans doute me rappelait-il une peinture d’Edward Hopper, l’un de mes peintres préférés. Ce n’est pas étonnant lorsque l’on sait qu’il était complètement fasciné par le Cape Cod et a passé de nombreux étés à Truro.
cape-cod

cape-codPour manger je vous conseille encore une fois une épicerie fine américaine (pourquoi nous n’avons pas ce concept en France ???). Au Chatham Cookware vous pourrez faire vos courses pour un pique nique gastronomique ou déguster sur place des soupes du jour et des sandwichs faits à la minute. Je vous conseille aussi de goûter les glaces de chez Buffy’s Ice Cream Shop,  456 Main St.
chatham

Alors tentés par cette destination ?

PS : si vous voulez voir un bon film tourné dans cette région, je vous conseille Manchester by the Sea de Kenneth Lonergan, avec Casey Affleck, il doit être encore sur les écrans.

Vous aimerez peut être