Quitter le monde…pour le Lac Bafa

IMG_5400Je n’aurai jamais pensé qu’un lieu pouvait être « effortless ». Vous savez ce terme qui désigne un look qu’on envie sur quelqu’un qui vous dit « ah ça ? Je l’ai enfilé vite fait ce matin ».  Que ce soit en Turquie ou ailleurs, les beaux paysages, se méritent parfois au prix d’une dure montée. Grande sportive que je ne suis pas, j’ai adoré le lac Bafa pour 2 raisons : on se croirait  seul au monde et on jouit d’un point de vue magnifique sur le lac tout en se baladant tranquillement. Notre point de chute à Bafa fût le minuscule village d’Héraklée, qui comporte à peine 3 ou 4 pensions dans le village et aux alentours. Miraculeusement cet endroit n’intéresse pas le tourisme de masse, il y règne donc une ambiance assez particulière et le temps semble s’y écouler très lentement…

IMG_5396Du village, vous pouvez partir pour des randonnées courtes, mais si vous souhaitez faire le tour du lac ou aller vers le mont Lamos, il vous faut un guide et prévoir plusieurs jours de randonnées.

IMG_5404Si vous avez des jumelles, vous pouvez également observer une foultitude d’espèces d’oiseaux : aigrettes, flamants roses, cormorans, pélicans…

IMG_5467

J’ai mis du temps à comprendre ce que faisaient ces étranges pierres au bord du lac : ce sont des tombes qui font partie de l’immense nécropole de Latmos !

IMG_5445

IMG_5463 IMG_5452 IMG_5455 IMG_5459IMG_5473Et dire que ce lac est à seulement à 75km de Bodrum, un conseil : à moins de vouloir vous baigner dans une station balnéaire quelconque, je vous conseille plutôt de faire une halte ici pour vous ressourcer !

 

Istanbul sans voitures…ou presque.

IMG_5122

Istanbul, comme toute capitale qui se respecte est traversée d’artères et d’avenues encombrées de voitures et de bus. Moi qui adore découvrir tranquillement une ville à pied, j’ai essayé de trouver des quartiers ou des rues piétonnes pour prendre tranquillement le pouls de la vie stambouliote. Dans le quartier du Grand Bazar et du Bazar Egyptien, il y a peu de voiture mais ce sont des quartiers où nous n’avons pas vraiment trouvé de jolis cafés où nous poser, la concentration de sites touristique y est sûrement pour quelque chose. Je vous propose donc 3 ballades où la voiture n’est pas reine et où il fait bon se perdre :

1. Le quartier de Beyoglu et particulièrement autour de la rue Serdar-ı Ekrem :

Ce quartier est situé sur la rive européenne du Bosphore et séparé de la vieille ville par la Corne d’Or, c’est le quartier dit moderne, mais pas d’inquiétude, les petites rues sont paisibles et les magasins pleins de charme. Si vous vous êtes levés tard, vous pouvez commencer la journée par un délicieux brunch chez Mama ShelterIMG_5105Ou par un délicieux jus de grenade à prendre dans la rue  (le grand verre coûte à peine plus d’un euro ici) :

IMG_5114

IMG_5115

IMG_5135IMG_5128

IMG_5125Les chats sont les grands gardiens d’Istanbul, vous en verrez beaucoup (mais vraiment beaucoup) ici ainsi que dans le reste de la Turquie !

IMG_5119

2.Le quartier de Kadiköy :

Ce quartier est situé sur la rive asiatique du Bosphore, vous devez prendre un bateau pour y aller, le trajet dure à peine 10mn.

IMG_5093

Ne vous attendez pas à de sites historiques ici, mais à une vraie vie de quartier, avec ses étals de primeurs, ses rues bordées de petites terrasses et ses habitants qui prennent le temps de boire un bon café ou une limonade !

IMG_5083 IMG_5084 IMG_5086 IMG_5088

3. Tout au long du Bosphore :

Bon, l’idée n’est pas très originale mais pour fuir les voitures, il suffit de monter sur un bateau ! IMG_5089Je n’étais pourtant pas très partante pour une croisière sur le Bosphore, je pensais que je ne verrai pas grand chose ou plutôt j’avais peur d’embarquer pour une ballade attrape-touriste sans saveur. Je n’avais même pas pensé à recharger ma batterie, ce que j’ai vraiment regretté… Au final, la croisière reste l’un de mes meilleurs souvenirs d’Istanbul et je vous la recommande vivement, car elle montre le côté extraordinaire d’Istanbul, à savoir tout ce qui n’est pas accessible au commun des mortels, c’est à dire des palais féeriques et des magnifiques Yali, ces résidences d’été des riches stambouliotes et autres ambassadeurs (j’ai également regretté de ne pas avoir de zoom correct pour les prendre en photo).

Vous pouvez prendre un ferry au départ de la gare maritime d’Eminönü et vous arrêter à différentes stations puis remonter pour poursuivre votre croisière avec le même ticket. Mais avant d’embarquer, allez visiter l’incroyable palais de Dolmabahçe pour vous donner une idée de la richesse des derniers Sultans de l’empire Ottoman, celà dit, ces extravagances ont fini par les conduire à leur perte…

IMG_5145IMG_5185

Ceci est une salle de bain…
IMG_5159

Mes pauvrets, ce n’est pas du verre mais du cristal m’enfin !

IMG_5152

IMG_5208

Un « petit » Yali :

IMG_5209

Et encore un palais dont les grilles s’ouvrent sur le Bosphore…IMG_5215