Loading...
X

Bushwick, le quartier du street art à Brooklyn

Parce qu’il n’y a pas que Williamsburg qui mérite le détour à Brooklyn, je vous propose une ballade à Bushwick. Situé entre Williamsburg, Bedford-Stuyvesant et Ridgewood, ce petit quartier était jusque dans les années 80 assez mal famé et surtout connu pour ses trafics de drogues et ses règlements de compte. Les choses se sont peu à peu améliorées depuis les années 90 lorsque le quartier attira de plus en plus d’artistes chassés de Manhattan par des loyers exorbitants. A ce jour, le succès de Bushwick ne cesse de croître au fur et à mesure que son fameux voisin Williamsburg connaît une gentrification galopante.

Constitué de bâtiments industriels plus ou moins à l’abandon, de studios et de galeries d’art, Bushwick commence peu à peu à montrer un visage plus avenant. Des bodégas, des restos installés dans des lofts lumineux et des supérettes bios côtoient désormais les anciens troquets miteux.

Les longues façades de briques et de tôle ondulée sont devenues les terrains de jeux de nombreux street artists. Un certain nombre d’entre eux sont réunis sous le nom de « The Bushwick Collective » .

Toutes ces oeuvres ont contribué à redonner une seconde vie et à égayer ce quartier. J’avoue que j’avais une mauvaise image du street art, que je réduisais à des tags et graffitis qui se suivaient et se ressemblaient. Lorsque j’ai vu ces immenses fresques et l’émotion qu’elles pouvaient susciter, j’ai vraiment intégré leur dimension artistique. Si vous aimez le street art, ce quartier est donc incontournable !

Ci dessus, l’une de mes fresques préférées, elle est magnifique non ?

A certains endroits, les rues vides et les bâtiments laissés à l’abandon donnaient une impression de décor de Western des temps modernes, il ne me manquait plus que les boules de foin qui roulent et la musique de Sergio Leone…

Fan des oeuvres de Roy Lichtenstein, cette parodie m’a beaucoup plu 🙂

Bushwick Collective

Bushwick Collective

De part sa proximité avec Williamsburg, Bushwick est un petit quartier qui monte. Alors si vous voulez visiter gratuitement une galerie à ciel ouvert sans croiser beaucoup de touristes, c’est le moment où jamais d’y aller (lors de notre ballade en matinée, à part des ouvriers et quelques rares passants, nous étions souvent seuls)  

Connaissiez vous ce quartier et êtes vous sensible au street art ?


Y aller :

Je vous conseille de descendre à la station Jefferson St (ligne L), puis laissez vous guider par votre instinct, vous tomberez forcément sur une fresque murale tant elles sont nombreuses et immenses dans ce quartier. Les oeuvres du Bushwick Collective se trouvent principalement à l’angle de la rue Toutman et de l’avenue Saint Nicolas.

Et si vous souhaitez suivre les actualités du collectif, voici leur compte insta : https://www.instagram.com/thebushwickcollective/

Manger :

Roberta’s, 261 Moore St : on y sert de très bonnes pizzas. Ok, je triche un peu, le resto est à cheval sur le quartier de Williamsburg…

Mominette Bistro221 Knickerbocker Ave (au coeur de Bushwick cette fois ci) : on y sert les classiques comme les eggs bénédict et le burger mais aussi des plats aux accents français. Ils ont une belle terrasse.


Vous aimerez peut être
19 observations on “Bushwick, le quartier du street art à Brooklyn
        1. traveling brunette

          Je patienterai alors 🙂 Mais c’est vrai que j’adore voir d’autres regards que le mien sur un même lieu, j’ai l’impression de revivre différemment le voyage.

           
          Reply
  1. samsha

    Ah j’adore ces oeuvres de street art! Certaines sont très impressionnantes!! Cela me rappelle un peu mes ballades du dimanche à Shoreditch pour partir à al découverte des oeuvres constamment en mouvement.

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Avec le recul je regrette de ne pas avoir été plus attentive lorsque j’étais à Shoreditch l’année dernière, depuis Bushwick j’avoue être beaucoup plus réceptive 🙂

       
      Reply
  2. Léonor

    J’adooore le street art, je trouve qu’il a la capacité d’illuminer même le quartier le plus sinistre. Je ne connaissais pas du tout Bushwick mais je suis sûre que j’y serais comme une enfant ahah, les fresques sont magnifiques !! Je ne sais pas quand j’irai à New York la prochaine fois mais je vais essayer de garder ce quartier en tête pour ne pas oublier d’aller le voir de mes propres yeux :). Merci et bisous à toi !

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Tu as vraiment raison, c’est ce que j’ai ressenti dans ce quartier car même s’il n’y avait pas un chat, les fresques donnaient véritablement de la vie (surtout celles avec des visages en gros plan). Ce que j’avais bien aimé également, c’était la cohabitation de styles très différents. Brooklyn change plus vite que je ne le pensais, donc si ça se trouve, lorsque tu iras, un autre quartier hébergera d’autres oeuvres, je pense à des quartiers comme Bedford stuyvesant ou Red Hook, à suivre donc 🙂

       
      Reply
  3. Aurélia - Tripinthecity

    Je ne suis pas vraiment sensible au street art, dans le sens où je n’ai pas vraiment l’œil pour ça, et où je ne suis pas certaine qu’à ta place, je serais allée exprès faire un tour dans ce quartier. Pourtant, j’ai adoré cet article, les fresques sont très belles, certaines dégagent vraiment quelque chose, comme celle représentant une jeune femme assise en tailleur, un renard sur ses genoux. J’ai beaucoup aimé cette image.
    Merci beaucoup pour cette jolie découverte 🙂

     
    Reply
    1. traveling brunette

      A vrai dire, jamais je n’aurai eu l’idée d’aller dans ce quartier, c’est sur les conseils de notre logeuse à Williamsburg qui avait l’air super enthousiaste et comme ce n’était pas très loin, on a voulu jeter un coup d’oeil. Moi non plus je n’étais pas vraiment sensible au street art, j’y allais sans donc vraiment d’attente. J’ai trouvé que certaines oeuvres de Bushwick n’avaient rien à envier à des peintures que je vois dans des musées contemporains, certaines sont carrément plus abouties même! Le street art a en tout cas provoqué en moi une réflexion intéressante sur le rapport entre l’art et l’argent, est ce que je considère qu’une oeuvre mérite d’être élevé au rang d’art car elle a pour écrin un lieu officiel où l’on paie pour les voir (comme un musée) et à contrario, le gratuit a t il moins de valeur ? humm il y a matière à disserter 🙂

       
      Reply
  4. Virginie

    Je suis une fan inconditionnelle du street art et avec notre voyage à NY qui approche je cherchais des bons plans pour découvrir les tags à NY et là que vois je ? Ma travelling brunette propose un article et en plus elle est en sélection Hellocoton !!!! Bravo bravo !!!

     
    Reply
  5. La Châteleine

    Un véritable musée à ciel ouvert… c’est fascinant ! Ta fresque préférée est sans conteste la mienne, même si je suis également très très fan de celle avec le nounours qui s’envole avec les ballons ! Un terrain d’expression sauvage pour des artistes « fauchés » qui peuvent laisser libre cours à leur imagination débordante !

     
    Reply
  6. Crisanasam

    j’e suis admirative du travail de ces artistes de street art . Les fresques sont magnifiques. Les dimensions sont impressionnantes et révèlent tout le talent de ces artistes de rue qui démocratisent l’art en permettant un accès pour tous. Cela fait un moment que cette destination me tente J’irai avec plaisir visiter ce quartier. Merci pour cette dècouverte. Tes photos sont vraiment très belles.

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Cris de ta visite et de ton commentaire qui souligne si bien la dimension démocratique du street art. C’est une jolie manière de redonner de la vie à des quartiers parfois laissés à l’abandon, de susciter la curiosité, l’appétit, d’inviter aussi à ralentir nos pas, notre cadence folle. Tu as raison aussi de souligner les dimensions car cela ne se voit moins en photo mais certaines oeuvres s’étalent sur des façades entières d’immeubles !

       
      Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *