Loading...
X

Laos # 4 : retrouver l’essence du voyage à Nong Kiaw

IMG_4007

Aux origines du voyage il y a une envie, un désir voire parfois même un rêve…

Puis, l’excitation monte au fur et à mesure que la date du départ approche…Et enfin, nous voilà à bord d’un bus, d’un train, à regarder les paysages et les scènes de vie défiler, à prendre en mal notre patience durant ce trajet, qui semble parfois interminable…

A l’arrivée, le coup de foudre n’est pas forcément au rendez-vous et la première impression est parfois décevante – Comment ? ce n’est pas le feu d’artifice tous les jours ?

Mais la nuit est passée par là, balayant d’un revers de la main les a priori et les attentes.

Ne reste qu’au petit matin la curiosité à l’état pur et la magie peut alors opérer…

C’est pour toutes ces étapes que j’aime autant les voyages et à Nong Kiauw, dans le Nord Est du Laos, j’ai vécu tout celà. Après quatre heures d’un trajet mouvementé, nous débarquons dans ce petit village, qui à première vue, me semble être dénué de charme, il faut dire aussi que nous venions de quitter Luang Prabang...Je ne sais pas si c’était la fatigue du voyage ou le temps grisâtre, mais le cadre, bien que boisé, ne me semblait pas aussi enchanteur que le laissaient supposer des photos vues sur la toile.

Puis au petit matin, il y a cette vue incroyable de notre chambre, ce rideau de brume qui semblait me murmurer d’arrêter de faire l’enfant gâtée et de laisser tomber toutes mes idées reçues pour savourer l’instant présent. Je n’avais donc plus qu’une hâte après le petit déjeuner englouti : pénétrer dans la brume et percer son mystère !1IMG_4111 copyNous décidons malgré le temps incertain, de monter sur le point de vue qui domine le village de 450m, en espérant que la brume se dissipera au fur et à mesure. Le sentier est très bien aménagé mais c’est une zone qui n’a pas été entièrement déminée, soyez donc prudents, ne sortez pas du chemin tracé. Je vous conseille aussi de faire la balade le matin, car même si le trajet se fait majoritairement sous les arbres, la température grimpe vite par ici !

L’humidité ce jour là est à son apogée, recouvrant rapidement mon objectif de buée…

IMG_3844La balade vous fera passer à travers une forêt tropicale dont le silence est interrompu seulement par des bruits étranges des insectes et des oiseaux.
IMG_3895IMG_3853 copyAu bout d’une heure et demi de montée, nous atteignons enfin le sommet et par chance, la brume commence à se dissiper et dévoile au fur et mesure ses trésors : des champs de rizières par ici, une courbure du fleuve Nam Ou par là, le spectacle est vraiment grandiose et se passe de tous les mots…ou presque, car sur la rambarde en bois , un certain Chris de Melbourne a écrit ceci :

« Life is a daydream, a moment arises, a moment fades, a moment becomes a memory »

IMG_3981IMG_3915IMG_3916IMG_3945IMG_3944IMG_3930Bon, désolée de retomber sur terre mais je continue le récit de cette lumineuse journée : reboostés par cette belle promenade, nous décidons après le déjeuner de nous aventurer dans le village, en prenant des petits chemins par hasard, sans plan ni objectif…

La nature a ce don magique de vous conquérir le coeur sans long discours ni artifice, et ces scènes de vie rurale figurent parmi mes plus beaux souvenirs du Laos…
IMG_3736 copyIMG_3816IMG_4145 copyIMG_3781IMG_4171IMG_3819IMG_3769IMG_4164IMG_3759IMG_4107 copyVous voyez ces petites maisons sur pilotis disséminées dans la verdure ? C’est précisément là que je vous conseille de loger, au Nong Kiau Riverside, en espérant pour vous que la brume sera aussi au rendez vous !IMG_3772IMG_3762IMG_4134 copyIMG_4159

Vous aimerez peut être
38 observations on “Laos # 4 : retrouver l’essence du voyage à Nong Kiaw
  1. Charlie

    Wahouuuu quand je lis ton article je suis à la limite de me dire que j’ai raté quelque chose en partant aussi vite du Laos… Bon ok je suis deg!
    Comme toi, lorsque je voyage, il y a des arrivées dans certaines villes qui me subjuguent d’un coup et je sais que je suis tombée amoureuse puis d’autres villes où je suis comme déçue. Erreur puisque dès le lendemain je commence à me faire apprivoiser par le lieu et là, c’est aussi un coup de foudre, mais moins immédiat (bon des fois ça vient pas du tout, comme par exemple Veng Viang au Laos, pas du tout aimé)!

    C’est drôle comme on est impatient même en voyage, on se traîne les mauvaises habitudes de nos vies occidentales, tout tout de suite. Mais s’il y a bien un endroit où on doit prendre le temps de vivre et d’apprécier chaque minute c’est bien l’Asie.

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Je pense que le Nord Est du Laos recèle de vrais trésors, malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de rester plus longtemps ! J’ai hésité pour Veng Viang mais je vois que j’ai bien fait…En fait, plus on voyage, plus on devient difficile je pense car on a forcément vu des choses plus sublimes les unes que les autres et la comparaison n’est jamais très loin… Après je crois qu’il y a une composante essentielle aussi pour qu’un endroit nous plaise : le temps. Je me souviens d’une arrivée à Hambourg sous la pluie où je me demandais vraiment ce que je faisais là, puis ensuite j’ai adoré la ville au fur et à mesure que le soleil a pointé son nez ! Je pense aussi que l’on devient de plus en plus impatient, j’essaie de lutter contre ça mais les longs trajets en taxi collectifs, c’est vraiment pas bon pour mes vieux os 🙂

       
      Reply
  2. (made in)Faro

    Ce voyage avait vraiment l’air magnifique !
    Tes superbes photos me donnent envie de découvrir ce pays qui ne figure pourtant pas sur ma liste de voyages à faire en priorité 😉
    Belle journée,

    Manon

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Manon ! Moi non plus, il n’était pas sur ma top liste pour preuve, j’ai visité tous ses voisins avant 🙂 Maintenant que je le connais un peu, je peux te dire que c’est un pays qui a des atouts que les autres n’ont plus : la tranquillité !

       
      Reply
  3. Marine

    Magnifique !!! Merci pour ce beau voyage photographique, le Laos, son calme et sa sérénité me tente beaucoup, merci pour tous tes conseils 🙂 Belle journée !

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Si mon ventre n’avait pas crié famine, je serai restée des heures sous cet abris à contempler le paysage…mais bon, ce n’est pas à toi que je vais dire que la pause déjeuner c’est sacré hein ? 🙂

       
      Reply
  4. Madeleine à bicyclette

    Oh comme tes photos sont belles, tu as si bien capté l’ambiance des lieux, vraiment tu as l’oeil! Et je suis tout à fait d’accord avec toi un lieu, une rencontre peut être un coup de foudre mais souvent il faut laisser le temps de s’apprivoiser et d’oublier ses idées reçues pour ensuite se surprendre et en apprécier la beauté. J’ai descendu la Nam Ou en pirogue (j’aime bien ce mot… mais je sais pas si c’est le bon, enfin il y avait un moteur) avec une amie depuis Phongsali, et la dernière nuit on s’est arrêté à Nong Khiaw …. je me rappelle encore très bien des montagnes si proches si mystérieuses, à la nuit tombée, juste une lumière, beaucoup de nuages, une ambiance à la Miyazaki…. que c’était beau! J’en ai encore des frissons!
    On a logé dans des bungalows près de l’eau, je ne me rappelle plus si c’est le Nong Khiaw riverside mais l’endroit était sublime, une faune et flore de dingue! Quel réveil (et quelle nuit agitée/apeurée je dois bien l’avouer haha) ! Tout ça me donne envie d’y retourner et de faire cette jolie randonnée que nous n’avons pas pris le temps de faire!
    Désolée pour les nombreux !!! et les … , ils sont à prendre comme des compliments 😉

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Sache que je me retiens beaucoup pour ne pas truffer mes phrases de points d’exclamation ! (tiens voilà le 1er :). Si j’étais restée une journée de plus, j’aurais adoré faire la descente en bateau vers Muang Ngoi et essayer de trouver une autre randonnée, comme toi j’ai été fascinée par cette forêt tropicale et j’étais frustrée de ne pas pouvoir voir la faune, nous avons en revanche vu dans une cage (je ne sais pas s’il était capturé ou recueilli car gravement blessé) un magnifique chat leopard, je ne connaissais même pas leur existence jusqu’à là, c’est vraiment adorable comme animal…
      Cet endroit semble très humide et on croit toujours qu’il va pleuvoir alors que la brume se dissipe la journée. On a découvert la randonnée par hasard en nous promenant sur la route principale, au début j’avais vraiment peur de m’ennuyer et en fait il y a pleins de coins à explorer. Je t’avoue que lorsque j’ai pas le moral, j’essaie de me concentrer sur les sensations que ces paysages m’ont procuré, je comprends parfaitement que tu aies envie d’y retourner !

       
      Reply
      1. Madeleine à bicyclette

        Ohhh un chat léopard! Je ne connaissais pas du tout… quelle mignonitude! Apparement il vivent aussi à Iriomote, une île au Sud de l’archipel d’Okinawa et c’est une de mes destinations rêvées! Bon en tout cas merci beaucoup de me permettre de voyager tout en restant à la maison 🙂

         
        Reply
        1. traveling brunette

          On atteint en effet des sommets de mignonnerie et je défie quiconque de ne pas faire des « oh » devant un tel animal ! C’est marrant car moi aussi je rêve d’aller Okinawa mais comme je pars souvent vers septembre ou octobre, c’est l’époque des typhons là bas donc pour le moment, de cet archipel je ne connais que le fameux sucre noir, qui est un vrai délice !

           
          Reply
  5. chloe

    Les lieux ont une atmosphère presque mystique avec toute cette brume, et je crois que de tous tes articles sur le Laos, celui-ci est mon préféré!

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Chloé ! C’est drôle que tu évoques le côté mystique car je ne voudrais pas trop passer pour une folle mais le matin en me levant, j’avais vraiment l’impression que la brume voulait me dire quelque chose, je comprends vraiment l’expression « l’appel de la forêt », j’étais littéralement hypnotisée et aimantée par cette vue…

       
      Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *