Après la Nouvelle Angleterre côté mer, je vous emmène dans les terres, dans Les Berkshires, situées à l’ouest du Massachusetts. Cette région s’étire sur 70km environ, tout au long de la route 7 et débute par le village de North Adams pour se terminer à Great Barrington. En partant de Newport (Rhode Island), ce n’était pas tout a fait la porte à côté, nous avons donc décidé de couper la route en dormant une nuit à Old Say Brook et en avons profité pour visiter Mystic (pour les moins jeunes, vous vous souviendrez peut être du film « Mystic Pizza » avec Julia Roberts, le restaurant existe toujours…) et la très chic Essex.EssexA Essex, je vous conseille de déjeuner au The Griswold Inn (36 N Main St), ouvert en 1776, on dit que c’est le plus vieux restaurant en service des Etats Unis !  L’intérieur ressemble à une ancienne taverne pour marins restée dans son jus.

Mais revenons aux Berkshires ! Réputée pour ses jolies collines boisées et ses lacs, la région a été très prisée par les aristocrates New-yorkais dès la fin du 19ème siècle. Des manoirs témoignent encore de cette faste période du Gilded Age, même s’ils sont moins clinquants que leur homologue de Newport. De nos jours, la situation n’a pas trop changé, les chemins de campagne sont envahis en été par les riches New-yorkais et Bostoniens. Mais je vous rassure, vous n’avez pas besoin d’être aussi fortunés pour visiter cette région, surtout si vous y allez hors saison.

En dehors de l’été, l’autre saison également prisée pour visiter cette région est l’automne. Nous étions en début octobre, c’était un peu juste, si vous voulez voir des collines flamboyantes, je vous conseille d’y aller plutôt fin octobre. Bon, il fera un peu plus frisquet et l’ambiance sera un peu morne sur la côte maritime du Massachusetts mais on ne peut pas tout avoir !

BerkshiresNous étions déjà émerveillés par ce que nous venions de voir depuis 10 jours, je n’avais donc plus vraiment d’attente concernant les Berkshires. Il s’est avéré au final que c’était mon deuxième coup de coeur après le Cape Cod !

 

Voici donc 5 bonnes raisons d’inclure cette étape si vous projetez de faire un périple en Nouvelle Angleterre :

1) Les belles routes et chemins de campagnes 

Même si nous sommes à dix mille lieux de l’Angleterre, les Berkshires m’ont énormément rappelé les Cotswolds. Les routes sont bordées de verdure et ponctuées par de jolis et paisibles villages. Et il n’y a quasiment aucun panneau publicitaire ni de construction moderne.

Berkshires

Berkshires

Berkshires

Sans compter que tout au long des routes vous trouverez des épiceries fines et autres restaurants healthy (le cliché de la malbouffe américaine est vraiment éculée dans cette partie des Etats-Unis !). C’est simple, nous avions envie de nous arrêter tous les quarts d’heure, soit pour prendre une photo du paysage soit pour découvrir un magasin ou un restaurant !

 

2) Les fabuleuses « Pick your own farms »

Tout au long des routes, vous trouverez aussi les fameuses fermes cueillettes dont je vous avais déjà parlé ici. Je vous recommande en particulier la 
Taft Farms, 119 Park St  et la Windy Hill Farm  686 Stockbridge Rd. A l’automne, c’est une orgie de couleurs flamboyantes, ce qui me fait penser que j’adorai revenir dans ces fermes à des différentes saisons. A la Tat Farms, nous nous sommes régalés de nouveau de tartes aux myrtilles, de donuts à la pomme et de cidre chaud épicé, mmmmm…..



Berkshires

Berkshires

berkshires

3) les jolis villages 

Il faut compter une journée pour visiter les principaux villages des Berkshires. Nous avons visité Great Barrington, Lenox et Stockbridge. Je vous recommande en particulier ces deux derniers. De Stockbridge, le peintre Norman Rockwell, qui y a vécu jusqu’à la fin de sa vie, disait qu’elle était la plus jolie petite ville d’Amérique. C’est vrai qu’elle a beaucoup de charme avec ses boutiques désuètes et son légendaire Hôtel The Red Lion (la première photo de l’article a été prise à l’entrée de l’Hôtel et la citrouille géante est une vraie citrouille !).

Même si ces villages sont des lieux touristiques, je trouve qu’ils ont réussi à préserver leur charme en ne développant pas des infrastructures touristiques et des commerces à outrance. Le temps semble s’y être arrêté dans les années 50…

stockbridge

Lenox

stockbridge

4) les randonnées de tous niveaux

Nous sommes restés un peu moins de 3 jours dans les Berkhires et avons pu combiner la visite des villages et une grosse demi journée de randonnée. Mais si vous souhaitez consacrer votre séjour uniquement à des activités sportives ou de plein air, il y vraiment de quoi faire entre les rando, les ballades à vélo, la pêche, l’observation des oiseaux….

La zone la plus connue, étendue et spectaculaire est la réserve naturelle du Mount Greylock qui propose une dizaine de sentiers. Vous pouvez même accéder à une partie du célèbre Appalachian Trail, je dis une partie car ce sentier s’étire sur  3 510 kilomètres… Les autres parcs proposant également des sentiers de randonnées sont le Pittsfield State Forest, le Pleasant Valley Wildlife Sanctuary,  le Monument Mountain Reservation et le Beartown State Forest. Nous avons choisi ces 2 derniers pour leurs possibilités de ballades courtes et parce qu’ils étaient les plus proches de Lee, la ville où nous logions. Autant la randonnée de 5km au Monument Mountain Reservation n’avait rien d’exceptionnel, autant je vous conseille vraiment la boucle du Benedict Pond (2.7km).


Berkshires

5) Les bed & breakfast de charme

Les Berskhires sont réputées pour leurs auberges et de nombreux touristes choisissent Lenox ou Stockbridge pour se loger. Au moment de faire nos réservations, les B&B à un tarif raisonnable étaient déjà complets dans ces 2 villages. Nous avons donc posé nos valises à Lee, un village très bien situé, moins touristique et donc encore plus calme. Avec le recul, il s’avéra que ce fut une très bonne décision (cf mon coup de coeur que je vous détaille plus bas…)

LeeLee est on ne peut plus tranquille. Comme tous les villages des Berkshires, vous ne risquez pas de vous perdre puisque tout le centre ville s’étale le long d’une rue qui porte le même nom partout : La Main street !

Nous avons testé Joes’ Diner, 85 E Center St, le fameux snack où Norman Rockwell a peint son tableau « The Runaway ».
lee Berkshires

Retour à l’ecole !

Pour terminer, je vous dirais qu’il y a presque une 6ème raison de venir dans cette région…Nous avons logé dans le B&B le plus mignon de tout notre séjour, le Chambery Inn, situé à Lee. Non seulement les chambres sont très spacieuses et cosy, mais la décoration et l’ambiance étaient vraiment charmantes. Et les prix, plus que raisonnables pour cette région et le niveau de confort (moins de 100 euros en moyenne saison).

Il fait savoir que le Chambery Inn fût autrefois une école pour jeunes filles. Les propriétaires ont eu la bonne idée d’avoir gardé des anciens éléments de l’école et d’avoir mis des tableaux noirs dans toutes les chambres. Je n’ai pas raté cette occasion de retomber en enfance et de laisser une trace de notre passage !

lee Berkshires

chambery inn lee

lee Berkshires

lee Berkshires

Voilà, ainsi s’achève l’un des plus beaux voyages que nous ayons faits. Oui, je sais, je vous dis ça à chaque fois, mais ça prouve que ma capacité d’émerveillement est restée intacte, voyage après voyage, c’est mieux que d’être blasée non ? 

J’espère que la Nouvelle Angleterre vous a plu !

Vous aimerez peut être