Loading...
X

Cuba # 2 : remonter le temps à La Havane

Après vous avoir livré mes premières impressions de Cuba, je vous emmène découvrir sa capitale : l’envoûtante et fascinante ville de La Havane ! On pense la connaître avant même d’y mettre les pieds tant de clichés au sens propre comme au sens figuré circulent à son sujet. Mais même en ayant vu des centaines de photos, je vous rassure, on se sent dépaysé dès le premier jour.
Les quartiers à visiter à La Havane

La Havane est tellement étendue (728,3 km² !!!) que l’on peut la découvrir et la redécouvrir sans cesse, selon ses goûts et envies. Les photos que l’on voit sont souvent prises dans le quartier historique, alors que la capitale compte 15 municipalités. Evidemment, vous ne pourrez pas toutes les voir à moins d’y rester un bon bout de temps. En trois jours nous avons eu le temps de bien profiter des quartiers centraux (Viejo Habana, Centro Habana, Vedado) et un quartier en banlieue (Regla).

Mettant en scène plus de quatre siècles d’architecture, la capitale cubaine est un régal pour les amoureux des détails et de la photo : frises, moulures, fenêtres de toutes les formes, balcons en fer forgé, arcades et patios attirent le regard  à chaque coin de rue. A certains endroits, on passe sans transition d’un immeuble rococo à un bâtiment des années 50 tout droit sorti d’un film de Jacques Tati.Visiter la Havane

Me promener dans la Havane fût une expérience vraiment inoubliable, c’est une ville qui n’a pas son équivalent parmi toutes les villes que j’ai pu visiter. J’ai eu très souvent cette étrange sensation de parcourir un lieu dont les curseurs du temps seraient placés exactement entre 1600 et 1960. Et l’expression « le temps semble s’être arrêté » n’a jamais eu autant de sens qu’ici… Car à part les vêtements des Cubains et la présence de quelques voitures modernes, les devantures des magasins, les polices des enseignes et le mobilier urbain indiquent eux, que nous n’avons pas dépassé les années soixante. C’est sans doute aussi l’une des seules villes où les cabines téléphoniques sont encore régulièrement utilisées.

Se déplacer 

Pour admirer les détails architecturaux de la Havane, rien de mieux que la marche. A part de l’aéroport jusqu’au centre, nous n’avons jamais pris le taxi.

Pour des quartiers très étendus comme le Vedado, vous pouvez néanmoins prendre un taxi, un bici taxi (cyclo pousse) ou un coco taxi (curieux petit véhicule motorisé tout rond et jaune qui ressemble à un oeuf). Il y a aussi des bus, appelés guagua – prononcer «ouahouah», ils sont vraiment déglingués et surtout bondés car c’est le moyen le plus économique pour se déplacer. Il est conseillé dans les guides, avec raison,  de ne pas prendre ces derniers afin de laisser la place aux Havanais.

Si l’envie vous prend de faire le tour de la ville dans une belle voiture ancienne, rendez vous au Parque central où sont alignées les plus belles Ford, Pontiac, Chevrolet,  Buick etc…Elles sont dans un excellent état car destinées aux touristes. Il faut compter environ 30 CUC pour une heure de balade.

Et la sécurité ?

Je ne me suis jamais sentie en insécurité dans tous les quartiers que nous avons visités. La seule fois où nous avons hâté le pas, c’était un soir où nous sommes rentrés tard à notre casa et il y a eu une coupure d’électricité sur quelques pâtés de maisons dans le Centro Habana. Il faisait donc nuit noire et tout pouvait arriver…mais rien n’arriva. Il faut être vigilent comme dans n’importe quelle grande ville en fait.

Où LOGER a la HAVANE ?

La ville étant très étendue, le choix de votre logement dépendra de votre souhait ou non de tout faire à pied, de votre envie de trouver des lieux de charme et aussi de votre budget. Les deux quartiers centraux sont Viejo Habana et Centro Habana, le premier étant plus petit que le second. L’autre quartier où les touristes logent est celui du Védado (qui concentre les grands hôtels modernes). Vous trouverez les plus belles chambres dans des édifices coloniaux à Viejo Habana mais comptez en moyenne 150 CUC (soit 150 $ par nuit). Nous avons logé dans Centro Habana, ce qui était très pratique car il est situé entre Viejo Habana et Le Védado. Nous avons trouvé notre casa via Airbnb, pour 50 CUC la nuit, elle était correcte mais sans plus. Donc à moins d’y mettre le prix, sachez que ce n’est pas dans la capitale que vous trouverez facilement un bon rapport qualité-prix.

Passés les détails pratiques, voici désormais la partie la plus agréable de votre séjour à la Havane : flâner de quartier en quartier !

Viejo Habana

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le cœur historique de la Havane est logiquement le quartier le plus touristique. C’est là où vous trouverez les principaux édifices coloniaux et religieux, les musées et places historiques.

La plupart des façades sont dans un état de délabrement avancé. Mais à certains endroits comme la Calle Mercaderes et la zone entre le Parque Céspedes et le Museo de la Revolucion, les rues sont repavées et les maisons repeintes. Le résultat est vraiment une réussite et on se dit que si toute La Havane était restaurée ainsi, elle serait très agréable à vivre. Mais elle perdrait au passage un peu de son charme et de son mystère…

C’est le long de la Calle Mercaderes et ses alentours que sont concentrées les plus belles demeures coloniales. Vous pourrez y admirer des vielles pharmacies encore en service (comme la Drogeria Johnson), manger dans des paladeres, dans des patios ou faire une pause dans des petits cafés (je vous donne plus bas une super adresse pour boire un bon chocolat).La Havane

Au 156 de la Calle Mercaderes, vous trouverez une parfumerie nichée dans une maison du 18ème siècle : Habana 179. Les parfums et eaux de Cologne évoquent l’ambiance olfactive du Cuba colonial : lavande, vanille, café, tabac ou même le cuir. Vous choisissez votre modèle de flacon, et la vendeuse le remplira avec le parfum choisi.

Le vieux centre de la Havane est ponctué de belles places comme la Plaza Vieja, la Plaza de la Catedral (photo ci dessous) ou la très fréquentée Plaza de Armas. 

Si vous souhaitez voir l’intérieur d’un ancien palais , je vous conseille de visiter le Museo de la ciudad, situé sur la Plaza de Armas. Nous avons également visité le Palacio de Los Condes de casa Bayona, qui abrite le Museo de Arte Colonial et expose des meubles et objets représentatifs de la période coloniale.
Les quartiers à visiter à La Havane
Si la concentration de touristes vous étouffe, il suffit de partir vers les sud du Viejo Habana et vous retrouverez  des rues plus calmes et des scènes de la vie quotidienne.

LaHavane

Les quartiers à visiter à La Havane

LaHavane

La Havane

La Havane

LaHavane

Avant de quitter le Viejo Habana, parcourez le paseo del Prado. Cette allée bordée d’arbres et de bancs, vous permettra de voir de superbes façades rococo.

les quartiers à visiter à La Havane

La Havane

Elle prend fin sur le Malecon. Ce fameux front de mer de 8 km longe les quartiers de Centro Habana, du Védado jusqu’au quartier de Miramar (le quartier des ambassades). Touristes et Havanais s’y retrouvent dès que la chaleur retombe. On y croise des pêcheurs, des familles qui viennent chercher un peu de fraîcheur ou l’espace dont ils manquent dans leur logement exigu, des bandes d’amis qui viennent boire des bières, des musiciens…LaHavane

L’aspect le plus poignant de cette ville, ce sont les vieux immeubles au bord de l’effondrement. De loin, on les croit volontiers abandonnés mais en observant bien, certains détails montrent qu’ils sont encore habités ou squattés.

Jadis, Le Malecon était une prestigieuse avenue bordée de demeures bourgeoises. Faute d’entretien, ces bâtiments sont mis à rude épreuve. Les jours de forte houle, l’air, chargé d’humidité et de sel, ronge chaque jour un peu plus les façades…

Promenade le long du Malecon
Centro Habana

C’est le quartier le plus dense de la Havane. C’est également le quartier le plus pauvre parmi les quartiers centraux de la ville. A certains endroits, des immeubles se sont effondrés et laissent des trous béants, ce qui vaut à ce quartier le surnom de Beyrouth… Vous croiserez peu de touristes, peut être à cause de quelques problèmes de sécurité évoqués dans les guides. Il s’avère que non seulement nous y avons logé mais c’est en plus le quartier que j’ai préféré. Il y a moins de monde, moins de circulation et l’on peut y admirer des superbes façades. ll y a aussi quelques bons restaurants dont le fameux paladar la Guarida dont je vous parle plus bas. Je vous recommande vraiment de partir à la découverte de ce quartier beaucoup plus authentique que celui du Viejo Habana. Et en bonus, au bout d’une rue, vous verrez aussi la mer puisque Centro Habana est parallèle au Malecon !

I

LaHavane

LaHavane

LaHavane

La Havane, quartier Vedado

LaHavane

Le VéDado

Ancien quartier rupin des années 20, le Védado avec ses rues en damier bordées d’anciennes maisons de maître a des allures de villes américaines. La Havane

J’ai bien aimé ce quartier car il permet de voir un visage moins connu de la Havane qui est ni celui des clichés du vieux centre, ni celui extrêmement démuni de Centro Habana. Tôt le matin, on y croise des cubains partir au travail, dans l’après midi des familles déguster une glace (au fameux Coppelia) ou au cinéma. Juste quelques informations sur la Heladeria Coppelia, ce glacier occupe toute une place et les Havanais font des queues incroyables pour pouvoir entrer dans ce petit parc et y déguster une glace. Si vous ne souhaitez pas attendre, il faut aller au petit stand réservé aux touristes mais qui est un peu tristounet.

Le Védado concentre la majeure partie des activités de la ville, diurnes et nocturnes, en raison de ses hôtels prestigieux, restaurants, discothèques, cinémas, banques et compagnies aériennes. Comme le quartier est très étendu, je vous recommande de le visiter en commençant par l’Universidad de la Habana, puis de faire une pause à la Heladeria Coppelia et de terminer au Nacional de Cuba Hôtel où vous pourrez prendre un verre dans l’immense jardin face à la mer.

la havane

Les quartiers à visiter à La Havane

LaHavane

 Où manger ?

Etant donné que nous sommes ici dans la capitale, l’offre en terme de restaurants est la plus variée de toute l’île. Du vieux Diner à l’américaine au bar branché en passant par le paladar (restaurant privé) de charme, vous aurez vraiment le choix. En revanche les bonnes adresses recommandées dans les guides ou blogs sont éparpillées dans les 4 coins de la Havane et affichent très vite complets. S’il y a un restaurant que vous voulez absolument tester, je vous conseille de réserver car l’alternative ne sera pas forcément proche ou facile à trouver. Disons que contrairement à certaines villes où l’on trouve pléthore de resto, ici,  du fait de l’embargo, je pense qu’il est difficile pour les cuisiniers de laisser cours à leur créativité à des prix qui ne seraient pas rédhibitoires. Je vous livre ici mes trois adresses coup de coeur.

Dans le Viejo Habana, nous sommes retournés deux fois dans ce bar à tapas, O’reilly 304. Attention à ne pas confondre avec le Café O’Reilly (Calle O’Reilly) dont la déco est très sympa mais la nourriture assez banale. Ici, tout est vraiment délicieux. Les plats et tapas d’inspiration tex mex ou asiatique, permettent de changer de la viande grillée/riz ou de la mauvaise pizza ou burger proposé aux touristes. C’est aussi ici que j’ai failli devenir alcoolique j’ai appris à réellement apprécier les Mojito…

LaHavane

Toujours à Habana Vieja, vous trouverez au coeur du quartier touristique, un lieu que j’ai bien aimé car c’est l’un des rares où la population locale se mêle aux touristes. Il porte le nom de Museo Del Chocolate mais a part une dizaine d’objets relatifs à la fabrication et dégustation du chocolat, c’est plutôt un salon de thé et un chocolatier. Pour 0.50 CUC (soit environ 0.50 cents),  vous pouvez boire un excellent chocolat chaud qui m’a rappelé ceux que j’ai bus au Mexique : épais et épicé. Vu le prix, je pense que c’est un magasin d’état où les prix sont fixés sans penser à la rentabilité….

Incontourables La Havane

L’adresse que je vous présente maintenant n’a rien d’original car elle figure sur toutes les photos insta des personnes qui ont mis le pied à Cuba, du touriste lambda à Beyonce…

Voici donc la Guarida, le plus célèbre paladar de La Havane, situé à Centro Habana. Il a commencé à être célèbre depuis que le film Fraise et Chocolat y a été tourné en 1993 et sa notoriété n’a cessé de grandir depuis. Bon à savoir : vous n’êtes pas obligé d’y manger pour profiter des lieux. L’accès aux escaliers de marbre et à l’ancien salon (où le restaurant fait sécher son linge) est libre.

Si vous souhaitez y dîner, il n’est pas rare que ce soit complet plusieurs jours à l’avance, il vaut mieux donc réserver pour le midi. Qu’est qu’on y mange ? Une cuisine cubaine raffinée, revisitée et à la présentation soignée. C’est très bon, mais pas non plus exceptionnel, disons que la magie du décor contribue à moitié à la réussite du repas ! Les entrées sont à 8-14 CUC et les plats oscillent entre 16 et 25 CUC. Si vous faites abstraction de la déco qui est un peu un concentré des clichés de Cuba, il faut reconnaître que les lieux ont un charme fou…

Les quartiers à visiter à La Havane

Les quartiers à visiter à La Havane

Les quartiers à visiter à La HavaneSinon, je vous recommande aussi la zone entre le Parque Céspedes et le Museo de la Revolucion, que nous avons découvert le dernier jour. C’est une partie rénovée de la ville qui abrite pas mal de restaurants et cafés sur des places ou ruelles piétonnes. Nous avons repéré entre autre le restaurant  Habana 61, Calle Habana No. 61, qui avait l’air bien tentant.

J’espère que ces conseils vous seront utiles si vous venez à La Havane !

Vous aimerez peut être
22 observations on “Cuba # 2 : remonter le temps à La Havane
    1. traveling brunette

      Oh la la, je n’ose imaginer les sublimes photos que tu ferais !!! Oui, elle est très belle et vraiment unique, même en l’ayant beaucoup parcourue, je la regrette encore…

       
      Reply
  1. Delphine

    Superbes photos !
    Celle de l’ouverture est digne de Magnum et celle de cet immeuble bleu du Vedado avec ces balcons courbes est également très spectaculaire. Vraiment j’aime beaucoup.
    Merci de m’avoir fait rêver un peu … Et de m’avoir donné autant envie d’un chocolat (ou est ce d’un mojito ?) …

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Delphine pour ce beau compliment !!! En effet cette photo est l’une de mes préférées de Cuba, je l’ai prise très rapidement car je ne voulais pas râter ces détails comme cette femme qui téléphone ou cette voiture d’un si joli bleu…

       
      Reply
  2. samsha

    Ah j’attendais la suite avec impatience et je ne suis pas déçue! Je suis toujours autant émerveillée par les couleurs et l’esthétisme vintage de ce pays! La vielle Havane a l’air incroyable et tes adresses food sont très appétissantes! Attention, je vais finir par prendre un billet d’avion si ça continue… 😉

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Charlène.Pour la sécurité, je me suis sentie bien plus en sécurité que dans certains endroits à Paris (le métro par ex…). Je n’ai jamais été non plus été victime ou témoin de scènes stressantes, vraiment tu peux y aller tranquille ! En plus, les propriétaires des casa son juridiquement responsables de toi et de tes biens laissés dans la chambre alors quand on lit quelques témoignages parlant de vol, c’est un peu louche…

       
      Reply
  3. tania

    oh la la j adore tes photos
    moi qui peine à trouver un mojito correct
    et les tapas on en parle
    c est vrai que vu l embargo cela ne doit pas être forcément évident
    je n avais pas pensé à ça

     
    Reply
  4. Slow Down

    L’étrange impression d’être montée dans une machine à remonter le temps. Cette ville est surprenante, le temps s’est suspendu et elle en a gardé une beauté désuète et décrépie que tes photos magnifient !
    Merci pour toutes ces indications précieuses.
    Voilà une destination qui me tente vraiment.

     
    Reply
    1. traveling brunette

      C’est exactement ça, c’est une sensation que je n’ai connu qu’à Cuba. J’ai visité des villes qui ressemblaient à des musées à ciel ouvert mais les détails de la vie moderne font très vite savoir que nous sommes en 2017 alors qu’à La Havane, jusque dans les moindre détails, on se croirait à une autre époque. Je n’ai qu’un conseil à te donner : VAS Y 🙂

       
      Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *