Loading...
X

Laos # 1 : le véritable pays du matin calme…

IMG_4372Notre dernier voyage en Asie remonte à 2013 (ce fût la Corée du Sud) et depuis, je n’avais qu’une hâte : retourner sur ce continent ! Le titre de mon article est aussi un clin d’oeil à ce pays, surnommé le « pays du matin calme » alors que si vous y aviez déjà mis les pieds,  je crois que vous serez d’accord avec moi : la Corée du Sud est tout sauf calme, elle est plutôt survoltée et son énergie est extrêmement communicative !

Direction cette fois ci le Laos. Pourquoi le Laos ? Pour une raison simple : avec la Birmanie, c’est le pays d’Asie du Sud Est que nous ne connaissions pas encore et comme Novembre n’est pas une bonne période pour se rendre en Birmanie, le choix fût donc vite fait.

Pour être honnête, si je ne devais faire qu’un seul voyage en Asie, je n’aurais pas choisi le Laos. Ouvrez une carte, et regardez : ce pays est littéralement coincé entre des tigres politiques et autres dragons économiques,  il ne fait pas beaucoup parler de lui et a du mal à concurrencer ses voisins à pleins de niveaux. C’est vrai aussi qu’il n’a pas les  splendides plages et îles de son voisin thaïlandais (il n’a pas de plages tout court à vrai dire…), ne possède pas des sites archéologiques aussi impressionnants qu’au Cambodge (en même temps, aucun autre pays ne possède la splendeur d’Angkor …) et bien que faisant partie de l’ancienne Indochine, il est moins évocateur de cette période que son voisin le Vietnam. Mais que lui reste-t-il alors ?

L’appel de la forêt (tropicale)…2

Environ un peu moins de la moitié de la surface du Laos est couverte par la forêt, même si ce chiffre tend malheureusement à chuter d’année en année, lorsque vous survolez le pays en avion, la végétation semble encore dominante. Ajoutez à cela une très faible densité de population (27 habitants au km², à titre de comparaison, en Thaïlande elle est de 122 habitants/km²), et vous trouverez donc un pays pas encore enlaidi par les constructions anarchiques d’immeubles ou d’hôtels. Il n’est nul besoin de pénétrer dans la jungle profonde pour profiter de la végétation tropicale, nous avons pu faire des magnifiques balades au départ des villages. J’en profite à ce sujet pour vous indiquer notre itinéraire si vous vous demandez ce que l’on peut voir en 2 semaines : Luang Prabang (5j), Nong Khiaw (2j), Ile de Don Det/région des 4000 îles (3j), Champassak (3j). La meilleure période pour séjourner au Laos s’étend de novembre à février, elle correspond à la saison sèche. 
3IMG_3242 copyIMG_3984IMG_4500

…SPIRITUALITé & éloge de la lenteurIMG_3312

La faible densité de population doit sûrement y jouer mais je trouve que le Laos est une destination particulièrement reposante. Pour peu en plus que vous n’emportiez pas comme moi votre téléphone, la sensation de partir très très loin fait un bien fou.

Les Laotiens ne sont pas calmes…ils sont impassibles ! J’avais l’impression que le sol pouvait s’écrouler sans qu’ils perdent leur patience.  Alors un conseil, ne vous énervez pas quoiqu’il arrive, cela ne servira à rien, vos petits soucis et tracas ne trouveront pas échos.  J’avais lu aussi à l’aéroport de Paksé une petite description du pays dans lequel ils disaient que les Laotiens fuyaient la compétition car « ils avaient conscience de la nécessité de rester solidaires pour surmonter les difficultés et aléas de la vie rurale », waouh… ça donne envie… Toute occasion est donc bonne pour faire la fête ensemble : un mariage, un départ à l’université, la fin d’une récolte, une kermesse, sans compter toutes les fêtes religieuses.

Le Laos est l’un des pays les plus pauvres au monde, et pourtant nous n’avons pas vu d’enfants mendier, nous avons traversé des villages où ils ne semblaient même pas remarquer notre présence alors de là à venir nous demander quoique ce soit… Malgré le dénuement dans les villages et l’absence ou la mauvaise qualité des structures de santé, le misérabilisme n’a pas sa place ici, cela remet pas mal les idées en place et nous permet une fois de plus de nous rendre compte de la chance inouïe que nous avons…
IMG_4472
IMG_4552 copyIMG_4522IMG_3446 copyIMG_4596En résumé, je dirais que ce pays, étant moins visité que ses voisins, échappe au tourisme de masse. Pour le moment du moins, car les choses changent tellement vite en Asie, j’ai par exemple été sidérée de ne plus reconnaître la ville de Siem Reap au Cambodge en l’espace seulement de 8 ans….

Alors si vous êtes amoureux de la nature, si vous aimez contempler les scènes de vie le long du Mékong, si vous aimez les temples et observer les préparatifs de fêtes bouddhistes, le Laos est fait pour vous ! Et n’oubliez pas, le Laos possède l’une des plus jolies villes d’Asie : Luang Prabang, dont je vous parlerai longuement…IMG_4399IMG_3555

Coût de la vie – HéBERGEMENT
IMG_4185 copy

La monnaie est le Kip, actuellement 1 euro = 8 700 Kips, donc vous vous retrouvez très vite millionnaire ! J’ai trouvé globalement que les prix, que ce soit dans les restaurants ou dans les hôtels, étaient un peu plus chers que dans le reste de l’Asie du Sud Est pour des prestations équivalentes. Il faut savoir qu’il y a une double économie ici et les endroits pour touristes ne sont pas fréquentés par les locaux, ce qui n’est pas le cas en Thaïlande ou même au Vietnam, enfin dans les grandes villes.  Cela reste quand même bon marché, vous pourrez par exemple manger un plat pour 5€ dans un restaurant haut de gamme. Pour 30€ par nuit, vous avez une chambre très confortable et à 70€, vous avez accès à des prestations luxueuses. Dans les grandes villes comme Luang Prabang, Packsé ou Ventiane, vous aurez vraiment le choix et il y en a pour tous les goûts et budgets , dans les villages, le choix sera bien sûr plus restreint. Nous avons fait nos réservations via les sites Booking et Agoda (le spécialiste de l’Asie), je vous livrerai mes adresses favorites dans de prochains articles.

IMG_4682Concernant les laveries, elles sont identifiables par le panneau « laundry », c’est vraiment pratique et bon marché : vous confiez votre linge le matin et le récupérez le soir même (comptez environ 1€ le kilo) , sinon, les guesthouse proposent également ce service. Pour ce séjour, j’ai battu mon record de légèreté pour mon sac à dos : 6 kg pour un périple de 3 semaines ! Tout le monde s’en fout je sais…sauf mon dos !

Transports : plus on est de fous…

Aie Aie Aie, le point faible à mon avis de cette destination ! Déjà, sachez qu’à part quelques axes principaux, l’état du réseau routier laisse à désirer. Ensuite, je ne sais pas si c’est parce qu’il y a moins de touristes que dans les autres pays de l’Asie du Sud Est, mais à part sur les longs trajets, il n’y a pas de grands bus. Vous voyagez dans des mini bus affrétés pour les touristes par des agences et hôtels ou des taxis collectifs qui se révèlent être des camions bâchés (les songthaew). Je vous avoue que 4 heures à bord de ces derniers, le temps semble long. Les nombreux nids de poule, la poussière envahissante (je vous conseille de prendre un foulard) et la conduite sportive des chauffeurs m’ont aussi donné quelques frayeurs… IMG_4853La ponctualité n’est pas vraiment non plus leur fort, pour la simple et bonne raison qu’un bus ne part que s’il est plein, le hic c’est que nous n’avons pas la même notion du « plein ». Sur le mini bus de 10 places, il est apposé un autocollant mentionnant « 15p », cette petite pastille fait donc office de parole d’évangile : si l’autocollant le veux, nous le pouvons…et le devons ! Vous vous retrouvez donc serrés comme des sardines, faisant fi bien sûr toute notion de sécurité. Je ne vous parle même pas du nombre de personnes qui peuvent monter dans les songthaew .  Donc si votre mini bus est prévu à 9h, il partira en général à 9h30. Pour les songthaew, il faut compter aussi des arrêts et petits détours pour récupérer du matériel de construction ou d’autres marchandises, bref, le trajet doit être ren-ta-bi-li-sé ! Le point positif c’est que lorsque vous arrivez à destination, vous êtes tellement heureux qu’il ne vous soit rien arrivé que vous souriez béatement à vos voisins…

Pour le plus long trajet de Luang Prabang (au nord) à Packsé (au sud), heureusement nous avons pris l’avion car en bus, c’était long et compliqué (environ 14h au total). Si cela peut vous rassurer, Lao Airlines est une compagnie maintenant sûre  : notre avion était un ATR tout neuf et le service, quant à lui, était vraiment impeccable. En revanche, une chose que je n’ai jamais vue de ma vie : notre avion pour Packsé est parti 20mn à l’avance ! Arrivez donc bien en avance à l’aéroport…

Gastronomie : un voyage ne suffit pas…pour tout goûter

Mon coup de coeur du voyage !!! Bon en même temps, c’était un peu gagné d’avance étant donné que je suis une adepte de la cuisine asiatique, particulièrement la cuisine vietnamienne. J’aime sa fraîcheur, sa légèreté, sa finesse et sa diversité. Tenez, rien que les herbes aromatiques, il y en a plus d’une vingtaine et lorsque vous en mélangez 3 ou 4, c’est le monde végétal qui semble exploser en bouche, bon, je m’emballe, je m’emballe !IMG_3712

La cuisine laotienne a de nombreux points communs avec ses pays voisins : elle partage l’usage des herbes fraîches et les soupes avec le Vietnam, la cuisson de viandes ou de poissons dans les feuilles de bananier avec la Thailande et le Cambodge (le Amok, ça vous dit quelque chose ?) et certains plats sont communs à presque toute la péninsule du sud est asiatique : la salade de papaye verte, les rouleaux de printemps frais ou frits, les curry, le riz gluant (servi dans de jolis petits paniers), les plats de nouilles sautées etc…Pour ceux qui sont allergiques au gluten, cette cuisine est pour vous : l’emploi de la farine de blé est très marginale (elle est remplacée par la farine de riz ou de soja).

IMG_3530

J’ai en revanche trouvé qu’on utilisait beaucoup plus la citronnelle et le tamarin. La cuisine laotienne est saine et délicieuse mais en plus la présentation sera toujours soignée, que ce soit dans les restaurants ou dans la cuisine de rue. J’ai particulièrement aimé les spécialités suivantes : les bâtons de citronnelles farcies au poulet ou au porc, les amok, les différents condiments et sauces (souvent à base de tamarin ou de crevettes séchées) où l’on trempe des légumes crus, les brochettes de viandes grillées bardées à la citronnelle (cf la photo ci dessus), les petits pancakes à la noix de coco, sans oublier bien sûr tous les fruits tropicaux et leur jus : fruit du dragon, fruit du jacquier, mangoustan, noix de coco fraîche, mangue et …durian (oui, j’adore ce fruit, vous savez, celui qu’il est interdit de transporter dans les bus en Asie tellement il pue !).IMG_4231IMG_3724IMG_3388 copyIMG_4527IMG_3280 copyIMG_4545

Que rapporter ?

Le Laos est particulièrement réputé pour ses tissages, que vous trouverez sous différentes formes : tapis, sacs, étoles, chemins de table etc…Chaque ethnie a ses propres techniques, motifs et couleurs de prédilection. IMG_3291C’est à Luang Prabang que nous avons trouvé les plus beaux tissages, vous pouvez en acheter au marché de nuit ou dans les boutiques du centre historique. Nous avons craqué pour ce tapis (photo ci dessous) tissé par des Tai Lue (une ethnie vivant dans le nord du Laos) au « Traditional Arts & Ethnology centre (TAEC) « , les prix y sont fixes, la moitié allant directement aux villages. Vous pouvez aussi rapporter de beaux articles de vanneries  (paniers pour le riz gluant, corbeilles à fruits, boîtes etc…)IMG_5606 copy

La suite du voyage dans mes prochains articles, où il sera question de spiritualité, de lumière, de moiteur et de luxe, ok, c’est un peu décousu mais j’arrange tout ça et je  reviens !

Vous aimerez peut être
34 observations on “Laos # 1 : le véritable pays du matin calme…
  1. Oanez - Ulaka

    Merci pour cette article, j’ai passé trois mois au Cambodge cette année et le Laos me donne depuis très envie. Comme tu le racontes, il paraît que c’est un endroit plutôt épargné du tourisme de masse et c’est vraiment ce que je recherche ! Je note la ville de Luang Prabang, qui a l’air superbe (hâte de lire ton article dédié).
    A bientôt 🙂

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Le Cambodge est le pays que j’ai préféré en Asie du Sud Est, je crois que je suis tombée amoureuse avant tout des Cambodgiens. J’ai essayé de voir sur ton blog quelle était la raison de ton séjour de 3 mois au Cambodge mais je n’ai pas trouvé (et oui, je suis curieuse :).
      Pour revenir au Laos, j’ai beaucoup aimé ce voyage mais il m’a laissé des souvenirs moins forts qu’au Cambodge. Luang Prabang est je te le confirme une ville très très agréable à vivre !

       
      Reply
      1. Oanez - Ulaka

        J’ai eu l’énorme chance d’y séjourner pour le travail, j’étais en mission pour une ONG française afin d’étudier les besoins des populations et préconiser des solutions pour démocratiser l’accès aux savoir-faire (sur une multitude de domaines) afin de les rendre plus autonomes… Passionnant ! Et je te comprends entièrement, les cambodgiens sont très très attachants !! 😉

         
        Reply
        1. traveling brunette

          Waouuh, en effet cela devait être passionnant et gratifiant de pourvoir contribuer concrètement à l’amélioration de la vie des habitants, en plus 3 mois, cela permet de bien connaître un pays et non pas de le survoler lorsqu’on y va en touriste !

           
          Reply
  2. chloe

    Je t’avoue que je n’aurais pas pensé au Laos, -je pense peu à l’Asie en général, entre Thaïlande trop fréquentée, Japon trop urbanisé…) et franchement, ton aperçu me donne envie!

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Oui, c’est vrai que la Thaïlande est très fréquentée (et encore celà dépend des endroits) mais à la différence des autres pays, on se mélange avec la population locale dans de nombreuses activités, car il n’y pas cette double économie si flagrande. Pour le Japon, c’est mon pays d’Asie préféré donc je ne suis pas très objective 🙂 Celà te paraîtra curieux mais j’ai rarement vu un pays célébrant autant la nature et l’urbanisation concerne surtout les très grandes villes, car il y a vraiment des villages et petites villes très calmes et charmantes !

       
      Reply
      1. chloe

        Oui, c’est pour cela…Il faut réussir à se défaire des images les plus courantes qu’on a pu voir, comme pour beaucoup de pays! Mais comme jusqu’à présent je m’y suis moins intéressée, j’ai encore du mal à m’en détacher!^^

         
        Reply
        1. traveling brunette

          Après je pense que c’est une question d’affinité aussi, je connais des personnes que l’Asie n’attire pas du tout et d’autres qui sont passionnées par ce continent. Me concernant, je crois qu’il y a très peu d’endroits où je n’aimerai pas aller, j’ai des priorités bien sûr mais si j’avais un budget et un temps illimité, je parcourrai le monde entier 🙂

           
          Reply
  3. Violaine

    Tes photos sont vraiment magnifiques (j’aime beaucoup celle de l’araignée 🙂 !! je ne savais même pas à quoi ressemblait ce pays, tes photos me donnent envie en tout cas !

     
    Reply
  4. Océalie

    A chaque fois que je me promène ici c ‘est un véritable émerveillement. En tant qu’amoureuse de nature, j’avais entendu parlé de ce pays en bien. Tes clichés et leurs magnifiques couleurs lui rendent définitivement hommage. Que peut-on y observer en termes de faune (en dehors des araignées, car ça il doit y en avoir !) ?

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Alicia ! Je suis une nulle pour le mode vitesse de mon appareil donc cela ne se voit pas sur mes photos mais sache qu’il y a énormément de papillons au Laos ! Nous avons entendu des bruits d’oiseaux et d’insectes très étranges mais n’avons jamais pu les voir (ou j’avais trop peur de rester immobile dans l’humidité de la forêt…), nous avons joué avec un bébé macaque (un grand classique d’Asie), nous avons vu des ours noirs et un gibbon qui se refaisaient une santé (malheureusement de nombreux animaux sont victimes de braconnage) et tu peux voir aussi si tu as de la chance des chats léopard !

       
      Reply
  5. Bubblegwen

    Tes photos sont vraiment magnifiques et transmettent bien cet esprit apaisant dont tu parles !
    Pour ma part, je me rend au Japon fin Mai. Je comptais faire Taipei-Okinawa- et une nouvelle fois Tokyo fin Août début Septembre mais je commence à me dire que même si j’adore le Japon je devrais peut être aller visiter un autre pays d’Asie plutôt que de le visiter 2 fois dans la même année. Donc si tu as des suggestions de pays qui sont agréables à visiter dans cette période je suis preneuse 🙂 (sachant que je voyagerais sans doute seule et sans possibilités de louer une voiture)
    Merci à la Une hellocoton de m’avoir fait découvrir ton blog plein de merveille 🙂

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Chère BG, heureuse de voir que tu aimes le Japon aussi (j’ai aimé particulièrement les petites villes là bas comme Kanazawa, Magone, Tsumago, Beppu …plus que Tokyo en fait !).
      J’ai l’habitude de partir en Asie du Sud plutôt en octobre/novembre pour échapper à la mousson et/ou aux typhons, donc je ne sais pas trop pour les autres périodes. Après c’est selon les goûts, je dirai que si tu veux de l’action, la Corée est vraiment un pays à découvrir, il file vraiment une pêche incroyable (j’ai même préféré Seoul que Tokyo) en revanche ce n’est pas une destination « nature ». Si tu aimes les ambiances spéciales et que tu es passionnée par les civilisations disparues je te conseille les temples d’Angkor (c’est vraiment l’un des plus beaux endroits au monde…), Bali est un grand classique mais c’est vraiment sublime en terme de couleurs et de nature (tu peux voir des photos sur mon blog). Si tu n’as pas de voiture, pour ces 3 pays ce n’est pas grave, nous avons tout fait en transport en commun !

       
      Reply
      1. Bubblegwen

        Pour ce voyage au Japon je vais faire des villes assez classiques : Tokyo, Osaka, Nara, Kyoto et Hakone mais je sais déjà que j’y retournerai dans les années à venir pour voir notamment la région d’Hokkaido et celle de Kyushu, mais aussi pour pouvoir voir différentes saisons telles que la floraison des cerisiers, le rougissement des érables en automne ou tout simplement la période de Noël 🙂
        Je vais me renseigner sur les temples d’Angkor et aller jeter un oeil à tes articles sur Bali 🙂 Je voudrais une destination qui allie mer turquoise (comme certaines îles de Thaïlande), nature et visites intéressantes 🙂

         
        Reply
        1. traveling brunette

          Alors si tu veux allier mer, nature et visites, je te conseille Bali ou la Thaïlande, l’avantage de Bali, c’est que c’est petit donc pas de longs trajets ou d’avion pour se déplacer alors que la Thaïlande, si tu veux aller dans le sud pour les plages puis le nord (Chang Mai par exemple) il vaut mieux prendre l’avion. Tu as aussi des îles à côté de Bali moins touristiques (Les Célèbes, Java) mais je ne les connais pas, il paraît qu’elles sont très belles également. Bali, je dirai que c’est plus pour la nature et les temples, la Thaïlande c’est…euh tout ce que tu veux en fait 🙂 Il y a tellement d’activités : plage, mégalopole, nature, temples, marchés… Même si c’est touristique, personnellement, j’aime encore la Thaïlande, j’y ai passé 1 semaine (je ferai un article dessus) après le Laos et je n’ai pas regretté !

           
          Reply
          1. Bubblegwen

            La Thaïlande a toujours été dans la liste des pays que je voulais visiter, mais à cause de son côté festif j’ai peur de ne pas l’apprécier autant si j’y vais seule. J’attendrais de trouver des personnes motivées ^^
            Je vais me renseigner pour Bali, merci de tout tes conseils en tout cas 🙂

             
  6. daysofcamille

    Tes photos sont justes magnifiques ! En tant que photographe j’ai un style éloigné du tiens mais J’adore venir sur ton blog pour ceci, ça me fait voyager différemment! 🙂
    Ce voyage à du être superbe, ça me donne envie d’y aller.

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Camille ! Tes photos sont en effet très particulières et sont magnifiques, j’en suis fan 🙂
      Me concernant, je n’ai pas de style et n’étant pas une pro de la photo, j’essaie de capter des moments, des sensations, toutes ces photos reflètent des instants où je me suis sentie bien ou heureuse et effectivement les paysages du Laos sont superbes, ça aide aussi !

       
      Reply
  7. Nathalie CookieetAttila

    Les couleurs sont superbes, surtout dans les premières photos. J’aime beaucoup le style.
    Je ne savais pas que le Laos est connu pour ses tissages (je ne sais rien du Laos en fait…). Ils sont magnifiques. J’ai décidé que j’irai un jour au Maroc pour acheter un tapis. Ces photos me donnent envie de faire de même au Laos 🙂

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Nathalie ! Nous avions un point commun car moi non plus je ne connaissais rien du Laos et effectivement les tissages dans leur variété et délicatesse m’ont vraiment plu et j’aurais aimé en acheter plein ! Pour le tapis au Maroc, j’aime beaucoup les tapis berbères que l’on voit actuellement (faut que j’arrête de regarder Pinterest moi :).

       
      Reply
  8. Madeleine à bicyclette

    Je découvre ton blog avec un grand plaisir, la lecture est aussi agréable que de se laisser porter en bateau sur la Nam Ou et les photos sont tout simplement sublimes. C’est marrant parce que moi le Laos fut ma première destination en Asie, avant le Sri Lanka et le Japon. Bon, il faut dire que j’ai des origines de là-bas, et j’avais envie de retourner à mes racines. Et je suis d’accord avec toi, c’est un pays humble et rural, rien de tape à l’oeil (hormis la dorure des temples 😉 ) mais d’une beauté de par tout ses sourires et sa végétation luxuriante. C’est ce côté naturel et très paisible que j’ai apprécié, sans oublier l’artisanat et la nourriture bien sûr, d’ailleurs ce midi j’ai mangé une bonne soupe Pho fait par maman. Hâte de lire tes prochains articles!

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Madeleine ! Contente que tes photos te plaisent, j’espère vraiment que le développement du Laos ne se fera pas au détriment de sa belle nature (dans tous les sens du terme)…
      J’aimerai aussi aller au Sri Lanka mais la bonne période n’est pas celle où je peux partir (Septembre/octobre/novembre)…
      Sache que ma maman me fait aussi des Pho et comme toi j’en rafole !

       
      Reply
  9. Laure

    Je découvre ton blog et à peine ai-je lu ce premier article que j’accroche à ton univers ! Tes photos sont magnifiques et le récit est accrocheur.
    Merci pour ce partage, je vais continuer à me balader et attendre sagement le prochain article !

     
    Reply
  10. J'ai écrit

    Tes photos sont superbes ! Je n’ai pas eu l’occasion d’y aller ayant fait ses voisins, mais une amie en est revenue complètement ravie, je garde cette destination sous le coude !

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci ! J’ai vu sur ton blog que tu as vécu au Cambodge, c’est un pays que j’aime énormément parce qu’il m’a émue, je ne saurai pas vraiment expliquer pourquoi parce que Laos comme le Vietnam ont de très nombreux points communs et pourtant il n’y a que là bas que j’ai ressenti une telle émotion…

       
      Reply
  11. Charlie

    Ah ah ah bien vu pour les transports en commun. Je n’ai jamais autant peté un câble qu’au Laos… Entre Luang Prabang et Vientiane par exemple, il n’y a eu QUE des routes sinueuses avec des vomito à chaque virage, nous avons eu aussi un sois disant « bus en panne » mais en fait il n’était pas plein loin de la du coup on a changé pour un mini bus. Sinon on te dit gare routière du nord mais un taxi vient te chercher pour une autre gare routière … tout ça sans rien comprendre puis tu attends plu longtemps que prévu que le bus se remplisse puis quand il part, on attrape des locaux sur l’autoroute, le bus ralentit et hop les laotiens sautent (bon j’ai aussi vu ça au Cambodge et au Vietnam).

    Il faut être patient et pas avoir peur sur la route….

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Ce qui est curieux, c’est que j’ai été au Vietnam, au Cambodge et en Thailande et franchement, je n’ai jamais eu autant d’imprévus : les bus partaient à l’heure, au Vietnam les minibus étaient même très ponctuels et chacun avait sa place réservée, en Thailande (bon, c’est un pays plus aisé économiquement), les bus sont ultra confortables. J’étais prête à payer pour des minibus mais en effet sur certains trajets, ce ne sont que des taxi collectifs. Ce que j’ai trouvé déroutant c’est que personne ne te tient au courant de rien, je veux bien attendre mais au moins savoir pourquoi et avoir au moins une indication de quand on va partir ! Rajouté à celà, le fait qu’il n’y ait pas de structures de santé correcte en cas d’accident, je n’ai jamais autant prié pendant les trajets 🙂

       
      Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *