Loading...
X

La Camargue # 1 : si proche et si lointaine…

Balade en CamarguePlus de 8500 km séparent la Camargue du Mexique et pourtant, en ce jour d’automne, lorsque nous avons vu cette colonie de flamants roses, nous avions l’impression d’être de nouveau dans le Yucatan ! Voilà  plus de 10 ans que je n’étais pas revenue par ici et je redécouvre émerveillée cette région dont la diversité des paysages ne cesse de me surprendre.

Malgré un relief plat, la Camargue abrite des milieux très différents (lagunes, marais, roubines, sansouires, dunes…) et particulièrement propices à l’observation des oiseaux. On en recense pas moins d’une centaine d’espèces, et parmi eux, le Flamant rose devenu l’emblème de la région. Au printemps, on en compte jusqu’à 50 000 ! La Camargue est en effet le seul lieu de reproduction en Europe pour cet oiseau.

Evoluant au fil des saisons et de la lumière, la faune et la flore camarguaises évoquent tour à tour les Caraïbes, l’Afrique ou même des contrées froides aux lacs gelés (vous allez très vite comprendre pourquoi au fur et à mesure que vous verrez mes photos !). Et pour parfaire ce tableau idyllique, le classement en tant que Réserve de biosphère et Parc national limite toute construction anarchique et garantie la sérénité des sites. A vrai dire, j’ai même trouvé que les ensembles dunaires de la Camargue n’avaient rien à envier à ceux de Cape Cod, dans le Massachusetts (comme quoi, il n’est nul besoin d’aller loin parfois !).

Les meilleures saisons pour la visiter sont sans doute le printemps et l’automne, car les températures douces vous permettront d’observer aussi longtemps que vous le voudrez les oiseaux. Bon, si vous êtes venus pour vous baigner, l’été serait à privilégier, un bon compromis serait donc début septembre.

Je vous propose trois balades qui vous donneront un aperçu de la diversité et de la beauté de cette région.

Parc ornithologique de Pont-de-Gau

A 30mn en voiture au départ d’Arles, ce parc est vraiment le site idéal pour observer et photographier de nombreuses espèces d’oiseaux dans leur milieu naturel. Les promenades se font à pied, plusieurs boucles sont proposées de 4km à 7km. Les sentiers sont ponctués d’arrêts aménagés pour être au plus près des oiseaux. 
Parc ornithologique de Pont-de-Gau

Le parc est ouvert toute l’année et pour ceux qui ont la chance de pouvoir revenir au fil des saisons, vous aurez le privilège de voir le plumage des flamants roses changer. A la naissance, les petits sont blancs puis deviennent gris et enfin roses. Lors de notre visite, ils étaient plutôt rose pâle, ce n’est qu’en Novembre, après leur mue, qu’ils vont arborer leur célèbre plumage rose vif.Parc ornithologique de Pont-de-Gau

Dommage qu’il n’y ait pas le son dans cet article car sachez que les flamants roses sont très bruyants, leur cri vont du cancanement des oies au grognement nasillard des cochons. Ce qui contraste un peu avec leur allure si gracieuse… Je n’avais jamais eu l’occasion d’en observer en aussi grand nombre et d’aussi près. Et il faut reconnaître que c’est un spectacle à la fois magnifique et drôle, surtout lorsque qu’une centaine de flamants roses raidissent leur cou, arrêtent net leur jacassement pour suivre du regard ce curieux, immense et solitaire oiseau blanc qu’est…un avion !Ou voir des Flamants en Camargue ?

Balade en Camargue

Ou voir des Flamants en Camargue ?

Ou voir des Flamants en Camargue ?

Balade en Camargue

Parc ornithologique de Pont-de-Gau

Parc ornithologique de Pont-de-Gau

Ou voir des Flamants en Camargue ?

Parc ornithologique de Pont-de-Gau

Parc ornithologique de Pont-de-Gau

Ou voir des Flamants en Camargue ?

Parc ornithologique de Pont-de-Gau

Parc ornithologique de Pont-de-Gau

Parc ornithologique de Pont-de-Gau

Détails pratiques : le tarif d’entrée est de 7,5 euros pour un adulte (attention, paiement seulement en chèque ou en espèces).

La visite se fait sans guide pour les visiteurs individuels, un plan des sentiers est fourni et de nombreuses explications sur des pancartes en début de parcours vous rendront incollables sur le cycle de vie des oiseaux.

L’entrée du parc ferme à 18h (d’octobre à mars) et 19h (d’avril à septembre), mais vous pouvez rester au delà pour admirer le site au coucher du soleil. Il y a un point restauration dans le parc et les pique nique sont autorisés.

 

étang de Vaccarès

Cet espace naturel, le plus vaste de toute la Camargue, s’étire sur plus de 12km et se découvre idéalement à vélo. Munissez vous de jumelles pour observer entre autre les cygnes, les sternes, les crabiers et bien sûr les flamants roses.

Étang de Vaccarès

La brume ce matin là, rendait le lieu encore plus magique et en accentuait la sérénité…Étang de Vaccarès

Étang de Vaccarès

Etang Vaccares

Etang Vaccares

 

Plage de Beauduc

A l ‘extrême sud de la Camargue, nous arrivons sur l’une des dernières plages sauvages en France et l’une des plus grandes…et venteuses. Ce qui fait de Beauduc un spot très prisé pour le kitesurf.

Mais se rendre à la plage de Beauduc c’est en fait découvrir plusieurs lieux en un…Car en chemin, la nature vous réserve des merveilleuses surprises comme ces paysages de sansouires. Et toujours dans les parages, les flamants roses, que je ne vous présente plus !

Camargue - salines et plage de Beauduc

De part et d’autre d’une digue-route, se déroulent à perte de vue des étangs et marais des anciens salins de Camargue. Ces immenses étendues de sel m’ont fait un peu penser au Salar d’Uyuni en Bolivie…

Camargue - salines et plage de Beauduc

…mais aussi aux paysages de lacs gelés d’Europe centrale…Camargue - salines et plage de Beauduc

Camargue - salines et plage de Beauduc

Camargue - salines et plage de Beauduc

Camargue - salines et plage de Beauduc

Camargue - salines et plage de Beauduc

J’ai adoré ces visions trompeuses, cette impression de mirage…

Selon l’angle de vue, le sel ressemblait tantôt à du sable blanc …Camargue - salines et plage de Beauduc

…tantôt à de la glace ou de la neige…

Quand je vous disais que La Camargue était une destination dépaysante !Camargue - salines et plage de Beauduc

Camargue - salines et plage de BeauducJ’aurais voulu que cette digue ne s’arrête jamais, mais ne perdons pas de vue que notre destination finale est la plage de Beauduc. Après une route goudronnée sur plusieurs kilomètres, nous empruntons une piste de 10 km en mauvais état.  Une fois arrivés, nous nous sentons tout petits face à l’immensité des dunes et de la plage …L’air était trop frais ce jour là pour que je me baigne, mais je sais déjà que je reviendrai souvent ici car c’est une région que j’ai vraiment envie de découvrir en toute saison !
Camargue - salines et plage de Beauduc

Camargue - salines et plage de Beauduc

Camargue - salines et plage de Beauduc

 

Vous aimerez peut être
14 observations on “La Camargue # 1 : si proche et si lointaine…
  1. Cherry Wood

    Tes photos sont superbes ! Elles sont apaisantes. ^^

    Je suis allée en Camargue il y a un an (pour la première fois) et j’ai adoré. On pouvait entendre les flamants roses depuis la plage, c’était magique. 🙂

     
    Reply
    1. traveling brunette

      C’est vrai qu’il y a quelque chose de magique sur ces terres préservées…Je t’avoue que je ne comprends pas les personnes qui n’aiment pas la Camargue (j’en connais !), il faut vraiment être difficile 🙂

       
      Reply
    1. traveling brunette

      C’est marrant car tu n’es pas la première à me dire que tu y es allée petite ! La proximité avec la nature est soulignée par le fait qu’il n’y ait pas de panneaux publicitaires sur des kilomètres et des kilomètres, c’est le genre d’endroit où l’on arrive à déconnecter hyper facilement…

       
      Reply
    1. traveling brunette

      Merci Celia !!! Alors pour convaincre ton mari, tu peux lui dire qu’il y a des milliers de choses à faire dans les parages : se baigner dans les calanques près de Marseille, visiter Aix, Arles, les villages du Luberon, ceux des Alpilles bref, autant d’articles d’ailleurs que je devrais publier, comme ça tu pourras lui montrer preuve à l’appui 🙂

       
      Reply
  2. Delphine

    Waoh ! Les photos sont magiques et j’adore l’histoire sur les flamands qui fond un bruit de cochon 😉
    Et tu ne vas pas le croire mais moi aussi j’y suis allée enfant. Je me rappelle même un hiver où il faisait si froid que les roubines avaient gelé … Sale temps pour les flamands !

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Delphine, les flamants roses sont très photogéniques. Je pense qu’en Hiver, ils s’envolent vers l’Afrique donc ils n’ont pas les pieds gelées 🙂 En revanche, les paysages gelés doivent être très beau, du coup je vais y revenir en hiver alors !

       
      Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *