Loading...
X

Travelicious # 1 : le Smørrebrød


333Lorsque je me suis creusée la tête pour chercher un nom pour le blog, j’ai cru avoir une idée de génie en pensant à Travelicious, cette contraction entre Travel et Delicious était à mon oreille un parfait résumé de ce qui me passionnait dans la vie : les voyages et la nourriture. Mais c’était sans compter le verdict impitoyable de la requête sur Google qui n’affichait pas moins d’une dizaine de sites étrangers portant déjà ce nom (des agences de voyages principalement). De quoi entamer mon enthousiasme pour ces premiers pas dans la blogosphère (où tout a déjà été inventé ou presque…). J’aimais beaucoup aussi « Fourchette et sac à dos » mais bon, c’était déjà le nom d’une émission.

Je suis loin d’être la seule à aimer cette association, et un très grand nombre de blogueurs accordent une place importante à la nourriture en voyage. Ne voulant pas totalement renoncer à Travelicious, j’ai décidé de vous proposer une nouvelle rubrique de recettes des plats du monde entier, que j’ai pu déguster et que j’essaie de reproduire une fois rentrée de voyage.

Pour commencer, je vous propose un en-cas très populaire à Copenhague, il a été remis au goût du jour par des chefs danois et désormais, vous en trouverez de Paris à New York. Cet en-cas est simplissime à faire, j’ai nommé : le  Smørrebrød.

La base :

Du pain de seigle en tranche, que vous tartinerez de beurre salé, pour ma part, j’ai préféré une version light (fromage blanc, un trait de jus de citron, du sel et du poivre)22

La garniture :

Au Danemark, vous trouverez surtout des Smørrebrød surmontés d’anguille ou de hareng fumés, de crevettes, d’oignons rouges, d’aneth, de concombre…Mais en fait vous pouvez y mettre tous les ingrédients qui vous plaisent, soyez créatifs. J’ai choisi les ingrédients suivants :

  • des crevettes
  • du saumon fumé
  • de l’oeuf brouillé
  • des lamelles d’avocats
  • des tomates cerises
  • des radis
  • du concombre
  • de la ciboulette
  • des câpres.IMG_7568 copyIMG_7570
Le plus : la Smørrebrød party

L’avantage des Smørrebrød, c’est que vous pouvez tout découper à l’avance, vos invités se font ensuite eux-mêmes leurs tartines selon leurs goûts et leur faim, cela permet aussi de ne pas passer son temps en cuisine alors que les autres sont en train de rigoler et manger !

Je vous présente d’ailleurs le Smørrebrød « signature » de Monsieur, réalisé à partir des restes, il ne se débrouille pas mal non ? 11

Et vous, quel nom ou quel titre a failli porter votre blog, des anecdotes à partager ?

Vous aimerez peut être
18 observations on “Travelicious # 1 : le Smørrebrød
  1. Tiphaine

    Oh la belle rubrique que voilà ! Je sens que mes yeux et mes papilles vont se régaler !
    En tout cas, pour cette recette c’est dans le mille, Emile ! (désolé…) J’adore ce genre de tartines pour le brunch, c’est rapide et sain 😉

     
    Reply
  2. Madeleine à bicyclette

    Travelicious, le miam et le voyage, c’est pas moi qui dirait non à ce genre d’article!! Tes smorrebrod sont légers, colorés et appétissants, tout le contraire de la plupart des smorrebrod que j’ai pu voir du style pâté oeuf mayo + encore un peu de lard, on en jamais assez hahaha :S . Ton article me rappelle mes deux premières semaines au Danemark en camping itinérant avec une amie, on mangeait des tartines de pain noir à l’avocat, radis, concombre ou tomate tous les jours… je crois qu’on a fait une overdose! Les tiens ont l’air bien plus raffinés! Hâte de lire la suite de travelicious 🙂

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Sais tu que j’ai pensé à toi en écrivant cet article ? Tu sembles être autant gourmande que moi en voyage :). J’ai mangé de très bons smorrebrod au fameux marché couvert de Copenhague, ils n’étaient pas trop gras, le seul hic, leur hauteur digne d’une pièce montée, le genre de plat qu’il ne faut pas commander pour un « date » si on veut rester digne 🙂
      Ce qui est bien avec ce genre de tartine, on y met absolument ce que l’on veut, j’imagine bien par exemple une mousse d’avocat, des pousses d’alfalfa, ou encore des tomates séchées et olives noires, bref, ça se décline à l’infini !

       
      Reply
  3. Slow Down

    La première fois que j’ai entendu ce nom à consonance viking, c’était … en Floride ! J’avais 17 ans et j’ai trouvé cela très drôle de manger scandinave pas loin des Everglades. Bon depuis, j’adore l’Institut Suédois à Paris, et je trouve ces petites tartines bien appétissantes sur ton blog ! Je crois que je vais adorer ta nouvelle rubrique !
    De mon côté, Slow Down c’est imposé comme unique option, un petit mantra, il fallait vraiment que je ralentisse :-)…
    Bon weekend!

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Mais ils était vachement en avance les Américains (comme d’hab en fait…) ! J’espère que ce nom t’a porté chance ou du moins t’a fait réellement ralentir, pour ma part, je suis une adepte de ton mantra 🙂

       
      Reply
  4. Charlie

    Trop bon ces petites tartines. En Suisse, ce pain est aussi très courant. Après conseil d’une amie thérapeute ayurveidque j’en mange tous les matins avec … du Tahini, de la crème de sésame agrémenté de blanc de dinde. bon ça à l’air bizarre mais cette tartine revisitée est une bombe pour le matin.
    Voilà, comme tu l’écris, on peut décliner à l’infini, j’ai mon « signature » à moi. Le « Smørrebrød Charlie’s morning signature »!

    Et hâte un jour de découvrir le Danemark, je suis tellement fan des plats du nord!!!
    Bon week-end.

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Alors ça c’est du Smørrebrød signature, je ne suis pas sûr que tu en retrouves 2 comme celui là !) Tu as raisons de démarrer le petit dej ainsi, ça m’inspire car je mange trop de biscuits industriels. Bon we à toi aussi !

       
      Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *