Je suis la première à m’extasier sur les courbes parfaites d’une chaise, à vouloir m’acheter tous les mugs de la terre ou à cumuler les vêtements. Et pourtant je dois dire que j’ai un rapport ambivalent avec les objets, parfois ils me rassurent mais souvent, je m’en lasse,  et j’ai l’impression d’être envahie (pourtant c’est loin d’être la caverne d’Ali Baba chez moi…). Je les vois aussi comme une entrave à ma liberté, surtout lorsque je déménage et que je me dis « mais qu’est ce qu’on peut cumuler tout au long d’une vie… ». Admiratrice du travail bien fait et des beaux objets, je me contente alors la plupart du temps de les regarder, il m’arrive bien sûr encore d’acheter mais il faut que l’objet ait une utilité (enfin j’essaie, pas facile de ne pas être tentée dans notre société de sur-consommation…). L’idéal en fait serait de pourvoir les changer (ou échanger) très régulièrement et à la question : « préférez vous posséder quelque chose ou en avoir la jouissance ? » je réponds sans hésiter « en avoir la jouissance » ! Voici donc une liste non vouée à être satisfaite, rien que pour le plaisir des yeux !

PS : Bon, Père Noël, si tu insistes vraiment, parce que tu te demandes comment je fais pour être aussi gentille et sage tout au long de l’année alors que franchement il y a des baffes qui se perdent, je t’avoue que les bijoux c’est vachement pratique quand même : très légers à déménager !

Untitled-1 copyVia mon Pinterest

Vous aimerez peut être