IMG_9442Depuis ces dernières décennies, on assiste dans les grandes villes européennes principalement, au fameux phénomène de « gentrification », à savoir que lorsque le centre devient saturé, la population (les classes moyennes voire parfois même aisées) a tendance à se déplacer vers des quartiers initialement délaissés pour avoir plus d’espace sans pour autant partir en banlieue. Cophenhague ne déroge pas à la règle avec Nørrebro, le quartier « cool » qui monte, qui monte… IMG_9451IMG_9002Habité en grande partie par des immigrés, il voit sa façade commerciale se modifier depuis quelques années et c’est ainsi que se côtoient aujourd’hui bazars orientaux et magasins de mode ou de déco branchés (assez chers et un peu surfaits à mon goût). J’ai bien aimé ce quartier mais encore une fois, comme par un effet de domino, ou de mondialisation si vous préférez, le combo cafés-brunch-burger + magasins arty + hipsters se retrouve un peu partout désormais de Paris à New York, donc rien de franchement typique au Danemark et de bien original. Attention, cela ne veut pas dire que je n’apprécie pas, mais disons que je n’ai pas eu de véritables surprises. La ballade reste cependant très agréable car Nørrebro est encore un quartier résidentiel, qui n’intéresse guère les bus de touristes. J’ai apprécié plus particulièrement le cimetière de l’Assistance publique, qui ne ressemble en rien aux cimetières tels qu’on les connaît en France : c’est un parc pimpant où les sépultures se fondent parfaitement.
IMG_8996
Vous trouverez à Ravnsborggade, Elmegade, Blågårdsgade et les rues adjacentes de multiples cafés et boutiques de créateurs mais surtout beaucoup de petites brocantes, qui, pour moi, constituent le vrai plus de ce quartier. D’autant plus que vous pourrez y faire de véritables bonnes affaires ! IMG_9410IMG_9406 copyIMG_9407 IMG_9000IMG_9422Nous avons brunché au Café Auto, Griffenfeldsgade 22, et comme je vous l’avais dit dans le 1er article, vous serez parfois étonnés (agréablement) par les prix des brunchs…IMG_9450 copyIMG_9413 copyEncore plus au Nord, je vous conseille de poursuivre la ballade jusqu’à Østerbro, quartier encore plus résidentiel et calme. IMG_9296IMG_9298Je suis une vraie citadine qui adore l’excitation de la ville mais très vite la nature me manque et je pars à la recherche d’îlots de verdure. J’ai été gâtée puisque c’est dans ce quartier que se trouve Brumleby, le plus joli lotissement de maisons que vous trouverez à Copenhague ! En plein coeur de la ville, imaginez des centaines de petites maisons peintes en jaune et blanc, comportant chacune un tout petit bout de jardin amoureusement entretenu.IMG_9302IMG_9305IMG_9327IMG_9307IMG_9322IMG_9300 IMG_9312IMG_9318IMG_9321IMG_9333IMG_9329Vous trouverez d’autres lotissements de ce genre dans les autres quartiers, j’en ai vu un autre à Østerbro ainsi qu’à Vesterbro et à Nyhavnà l’origine ils étaient construits pour une population défavorisée, vous vous doutez qu’aujourd’hui ils sont très prisés… Comment les trouver ? C’est simple : étalez votre carte (il faut qu’elle soit suffisamment détaillée en revanche), repérez là où les rues deviennent étroites, resserrées et alignées de manière parallèle et voilà !

Prochain et dernier article : le coeur historique ou comment survivre dans les hauts lieux du tourisme !

Vous aimerez peut être