Je cherche en ce moment un miroir des années 40, de forme « asymétrique » ou rond et cerclé de laiton, j’en ai vu quelques uns sur internet mais ils partent comme des petits pains et puis avec l’envoi d’un miroir par la poste, je crains toujours le pire. Etant donné la simplicité de l’objet je n’ai jamais compris pourquoi des enseignes de déco n’ont pas essayé de le reproduire. ..En attendant, je me suis dit que j’en trouverai un sûrement aux puces de St Ouen, c’est donc munie de mon portefeuille et de beaucoup de naïveté d’optimisme que je m’en vais à la quête du graal. J’étais déjà allée aux puces il y a fort longtemps et à l’époque je ne m’intéressais pas suffisamment à la déco pour en garder un souvenir particulier. Je ne me souvenais donc plus que c’était aussi grand (on peut facilement y passer une demi journée), aussi beau et …aussi cher !

La plupart des prix ne figurent pas sur les objets donc dès que je voyais une moindre étiquette, je regardais discrètement le prix. J’ai donc vu un très bel oeil de sorcière à…650 euros, j’ai également vu mon fameux miroir des années 40 mais le prix n’était pas mentionné.  Il faut dire qu’il y a des pièces vraiment magnifiques et dans un excellent état. J’ai particulièrement aimé les enfilades et les lampes très originales des années 50. Cependant mon espoir de pouvoir repartir ce jour là avec mon miroir vintage s’estompe peu à peu au fur à mesure que je m’aventure dans les stands du marché Paul Bert. Certains emplacements sont de véritables petites boutiques très classieuses, aux mises en scène sophistiquées, je me sens trop intimidée pour demander les prix et encore moins marchander ! J’ai donc fini par déambuler dans les puces sans autre objectif que de contempler de belles choses, et là m’est venue à l’esprit la phrase que me glissaient à l’oreille les vendeurs au Maroc : « rien que pour les yeux gazelle! ». Me reste également le souvenir d’une belle balade, en cette fin du mois d’août, les puces étaient très calmes, de plus il n’y a pas de voitures, on ne se serait pas cru à Paris mais dans un petit village :

IMG_4700IMG_4703bis

IMG_4702 IMG_4707bis IMG_4712ter

IMG_4734bis IMG_4715 IMG_4721 IMG_4723 IMG_4724bis IMG_4727 IMG_4729 IMG_4730bisIMG_4739En sortant des puces, nous sommes allés prendre un thé à la Recyclerie, juste à côté de la station Porte de Clignancourt.  Et c’est bien la première fois de ma vie que j’ai pris en photo des toilettes  !

IMG_4743

Vous aimerez peut être