IMG_0477

Ce séjour à Lanzarote prend fin mais avant de quitter cette merveilleuse île, je vous emmène une dernière fois découvrir ses trésors. L’île compte de nombreux sentiers, de la simple balade pour admirer des paysages extraordinaires à la randonnée à la journée, il y en a pour tous les niveaux et pour tous les goûts !

En route pour Caleta de Famara

Cette randonnée commence dès le village de Téguise. Vous devez trouver la sortie  du village et tomber sur une chapelle. Attention, ce n’est pas un sentier très fréquenté (en fait nous avons croisé personne !) et le chemin est très mal balisé. Nous avons fait au départ, sans nous rendre compte, une boucle d’une heure entre la chapelle et… la chapelle (on ne se moque pas svp), donc je dirais qu’il faut compter un peu plus de 3 heures sans les pauses si vous trouvez directement le bon chemin jusqu’à Famara. La randonnée n’a rien de difficile excepté le manque total d’ombre, nous étions contents lorsqu’il y avait des nuages, c’est dire !

IMG_0462

Mais la randonnée vaut vraiment le coup, vous traverserez des magnifiques paysages lunaires ponctués par des fermes et leurs de champs de légumes. Et surtout, vous aurez une vue imprenable sur la plaine désertique d’El Jable et au loin, se profilant à l’horizon, telle une récompense, la mer…

IMG_0454

IMG_0469IMG_0475IMG_0498IMG_0507

Bon, nous ne nous sommes pas baignés ce jour là car il y a beaucoup de vent à Caleta de Famara mais si vous faites du surf, cette plage est faite pour vous !
IMG_0512

Halte à El Golfo

Le site est très connu pour sa Laguna Verde : à l’entrée du village, prenez le petit chemin qui mène vers cette étrange lagune qui s’est formée sur un cratère. Le vert de l’eau provient de la présence de phytoplanctons. Le contraste des couleurs est vraiment détonant, vous ne trouvez pas ?
IMG_0015

IMG_0025 copyIMG_0051IMG_0030

Ne quittez pas El Golfo, sans être passés par l’adorable petit port où s’alignent une dizaine de cabanons et de restaurants en bord de mer. Je vous recommande le restaurant Bogavante, où nous avons mangé un délicieux poisson grillé et les meilleures « Papas arrugadas » ou pommes de terres ridées (une spécialité des Canaries qui consiste à faire bouillir les pommes de terres jusqu’à ce qu’elles se dessèchent et soient enveloppées d’une fine couche de sel). 
IMG_0001
IMG_0002 IMG_0013

Le parc national de Timanfaya..en bus

Nous nous trouvons ici dans la zone où sévit le terrible volcan Timanfaya qui a changé la physionomie de l’île mais aussi son destin. Le texte du guide du Routard était assez clair : la visite du parc se faisait uniquement en bus. Allergique aux visites en groupe et têtue comme je suis, j’étais persuadée que nous trouverions un moyen de faire la visite en individuel. Je me disais « aurait on l’idée de faire des randonnées dans les Pyrénées en bus » ? Malheureusement, je vous le confirme : il n’y a aucun moyen de visiter le site en solo! Le tour, qui a duré environ une heure, fut donc à mes yeux décevant car j’étais frustrée de rester assise devant ces paysages somptueux et j’avais l’impression que le chauffeur ne s’arrêtait jamais aux bons endroits, vous savez, les goûts et les couleurs…IMG_0065 IMG_0083

De teguise à haria

C’est l’une des plus belles routes de l’île, qui devrait se faire idéalement à vélo pour bien apprécier les différents points de vue sur les fermes et les cultures en terrasse. Mais ça grimpe énormément, et les cyclistes que nous avons croisés étaient plutôt du genre à s’entraîner pour une course. D’ailleurs à Lanzarote se tient chaque année un Ironman, et sur cette vidéo vous pourrez voir les magnifiques routes empruntées.
IMG_0174IMG_0175IMG_0160


Petites randonnées dans les vignes 

Si le contraste de ces vignes sur cette terre noire vous fascine autant que moi, je ne saurai que vous conseiller une randonnée dans la vallée de la Géria. La route qui va de Momumento al Campesino à Yaiza est également appelée la route des Bodegas, car vous pourrez visiter quelques caves. Vers le village de Yaiza, vous trouverez facilement des sentiers qui vous feront passer à travers ces vignobles uniques au monde. IMG_0644IMG_9993IMG_9986IMG_9970IMG_9963 copyIMG_9959La flore, qui a réussi à se percer un chemin parmi toute cette cendre volcanique, offre parfois des visions insolites comme ce cactus que j’ai cru au départ « posé » sur le sol par un promeneur…IMG_9952 copy





IMG_0627

Après l’effort, le réconfort !

Si souhaitez vous rafraîchir, ce ne sont pas les plages qui manquent à Lanzarote. Parmi les  plus belles, il y a la très prisée Playa de Papagayo qui, je le confirme, mérite vraiment un détour! Après avoir payé un droit d’entrée de 3 euros au péage, la route goudronnée s’arrête très rapidement pour laisser place à une route toute cabossée : notre pauvre petite voiture de location s’est retrouvée transformée en 4×4 malgré elle… A l’arrivée, vous comprenez pourquoi le site est une réserve naturelle protégée : le panorama est grandiose et hormis un petit bar, point de signe de civilisation aux alentours.  Vous avez en plus le choix entre 2 plages : à votre droite, une plage de sable fin  et à votre gauche une plage un peu plus caillouteuse.
IMG_0662 IMG_0678 IMG_0689 IMG_0698 copy IMG_0698Je vous recommande aussi cette plage paradisiaque sur le chemin d’Orzolà, elle s’est formée à l’intérieur d’une baie rocheuse donc elle est vraiment idéale si vous craignez les courants.

IMG_0329 IMG_0330
CLAP DE FIN

Pour clôturer ce voyage, je terminerai sur cette photo. Vous vous demandez peut être pourquoi je l’ai choisie après vous avoir montré des paysages grandioses et des plages paradisiaques ? Disons que c’est un choix dicté par un sentiment très personnel…Lorsque je pense à Lanzarote, je vois une île à la beauté naturelle, qui ne s’encombre pas d’artifice. Elle me fait penser à ces personnes qui restent belles même si elles portent des haillons ou chiffons…

A Lanzarote, il n’y rien de clinquant et pourtant, même des vieux fauteuils dégagent une certaine élégance…

Pourvu qu’elle garde son charme et sa simplicité encore longtemps !
IMG_0656

Vous aimerez peut être