IMG_6430…Et mon titre est incroyablement ringard…mais lisez plutôt la suite !

Amis Roubaisiens, vous pouvez être fiers de votre ville, elle héberge l’un des plus beaux musées au monde : La Piscine (Musée d’Art et d’Industrie André Diligent).

Non, non, je vous assure, je n’exagère pas, j’en ai vu des musées dans ma vie et celui là est vraiment d’une originalité et d’une classe folles. Tout d’abord, le lieu même sur lequel il est aménagé : une ancienne piscine Art Déco bâtie entre 1927 et 1932 (selon les plans de l’architecte Albert Baert) et dont l’activité cessa en 1985 pour des raisons de sécurité. Lorsque l’on sait que l’humidité est l’ennemi numéro un des peintures, le choix d’installer des oeuvres d’art dans une piscine est quand même osé ! L’idée a germé en 1989, puis à la suite d’un appel à projet en 1993, le chantier a été confié à l’architecte Jean-Paul Philippon. Après de nombreuses années d’études et de travaux, la Piscine a enfin pu ouvrir ses portes en 2001.

L’origine du musée de la Piscine remonte à 1835, date de la création du musée industriel de Roubaix qui exposait dans des ouvrages reliés des échantillons textiles mais aujourd’hui vous verrez principalement des collections de pièces d’arts décoratifs, des sculptures, des peintures et des dessins.

Vous connaissez l’expression « se baigner dans un bain de jouvence » ? Et bien à La Piscine, j’avais l’impression d’être immergée pendant trois heures dans un bain de beauté : du jardin jusqu’au restaurant en passant par le bassin et les salles d’expositions, tout est ici du meilleur goût. Une mention particulière pour l’exceptionnelle scénographie…

IMG_6421La visite commence (très fort) par le bassin principal, bordé d’une galerie de sculptures, dont toute une série de gracieuses baigneuses. Derrière celle-ci, voyez-vous les cabines de change dont on a juste enlevé les portes et qui sont devenues aujourd’hui des alcôves abritant les oeuvres ?IMG_6417IMG_6465 copyIMG_6443IMG_6423IMG_6425IMG_6426A l’étage, vous pourrez voir derrière des vitrines, des objets et mobiliers design, des vêtements et accessoires de mode. IMG_6463Sur la cimaise longeant les vitrines, j’ai bien aimé la très belle galerie de portraits mondains. Concernant le fonds d’échantillons textiles (plusieurs dizaines de milliers de références…), la fragilité des fibres et des couleurs restreint les possibilités d’exposition, la collection est donc peu à peu numérisée, quelques échantillons sont néanmoins visibles derrière des vitrines. 
IMG_6456 copyIMG_6458 2Au rez de chaussée, à la place des bains douches, on trouve une remarquable collection de peintures du 19ème et 20ème, présentées par thème : l’enfance, l’esprit fin de siècle, le corps découvert, l’orientalisme…Encore une fois, on ne peut que s’incliner devant l’intelligence de la scénographie : la lumière naturelle zénithale  met parfaitement en valeur les tableaux, contrairement à de nombreux musées (Orsay, Le Louvre…) dont je déplore à chaque fois l’obscurité un peu déprimante de certaines galeries…
IMG_6439IMG_6441D’habitude, je m’impatiente et piétine vite dans un musée, surtout s’il y a trop de tableaux, ici, force est de reconnaître que le cadre mais aussi le choix des oeuvres est proche de la perfection. Il y a quelque chose de solaire et de joyeux qui se dégage de ce musée, peut être parce qu’il fût avant tout un lieu de vie, un endroit où les différentes populations et classes sociales de Roubaix pouvaient se mélanger ? J’en suis ressortie en tout cas vraiment émerveillée et si j’étais lilloise, il est sûr que je ferai partie de l’association « Les Amis de La Piscine »…

Bref, si vous prévoyez un WE à Lille, ne ratez sous aucun prétexte cette visite, prévoyez aussi du temps, le restaurant Meert du musée étant tout aussi élégant, je ne saurai que vous conseiller d’y déjeuner ou prendre le goûter !
IMG_6404IMG_6409 copy

La Piscine

Y aller : à partir de Lille centre, métro Ligne 2, arrêts « Gare Jean Lebas » ou « Grand’Place (compter environ 30mn de trajet)

Horaires : Du mardi au jeudi, de 11h à 18h, le vendredi, de 11h à 20h00, le week-end, de 13h à 18h00

En période d’expositions temporaires : 9 €

Hors période d’expositions temporaires : 5,5 €

Le premier dimanche du mois, l’accès aux collections permanentes du musée est gratuit.

Vous aimerez peut être