IMG_6301De retour de Lille, la première réflexion qui me vient à l’esprit est : « Je ne comprends pas comment j’ai pu passer aussi longtemps à côté de cette ville » ! Elle n’est pourtant située qu’à une heure de TGV de Paris… Je crois que j’avais tellement entendu parler du ciel gris des villes du Nord, que lorsque j’avais l’occasion de quitter Paris le week-end, il ne me venait pas à l’esprit de partir vers le Nord. Et pourtant, je suis allée en Belgique, et aux Pays Bas, qui ne sont pas vraiment réputés pour leur climat tropical. Mais voilà, traverser la frontière pour aller dans les pays du Benelux offrait la perspective d’un petit dépaysement. Et bien, chères lectrices (et deux ou trois lecteurs), je peux vous dire que Lille est une ville non seulement magnifique mais assez dépaysante tant on y sent l’influence de son voisin flamand.

Une ville pour les amateurs d’architecture

Dans des villes comme Toulouse ou Bordeaux, il y a un style architectural dominant, à  Lille, j’ai été très impressionnée par la variété des époques et des styles représentés : gothique, classique, baroque, renaissance flamande, art Nouveau, empreinte Vauban… Et au détour d’une rue, on tombe sur des façades caractérisées par un pignon à redents qui vous transportent déjà en Belgique. J’ai été frustrée de ne pas avoir assez de connaissances en architecture pour repérer et savourer les détails de chaque beau bâtiment croisé.

Lorsque je fais un article sur une ville, il est rare que je relate l’ordre chronologique exact de ma visite. La plupart du temps, je vous montre mes coups de coeur ou j’essaie de trouver un thème par lequel aborder la ville. A Lille, durant le trajet que nous avons effectué depuis la descente du train jusqu’aux dernières limites du coeur historique, tout m’a semblé digne d’intérêt. C’est la première fois que je fais un article en respectant une unité temporelle et je vous propose de me suivre dans une longue ballade à pied au départ de la gare de Lille Europe.

IMG_6207 copy

L’église Saint Maurice

Peu après la gare, au bout de la rue du Priez, arrêtez vous dans cette église que j’ai trouvée…comment vous dire… très « vivante » et chaleureuse.  Je n’ai jamais pris de photos dans une église à cause du manque de luminosité, ici, le lieu est véritablement baigné de lumière et donne l’impression d’être dans une maison. Il y a même un espace de jeux pour les enfants, avec une petite table, des chaises et des livres.IMG_6210 copy IMG_6221 IMG_6230 copyIMG_6229IMG_6225

IMG_6235La vieille bourse

A la sortie de l’église, prenez la rue de Paris et là vous tomberez sur la vieille bourse. Sa beauté et son faste témoignent du rôle majeur qu’avait Lille dans l’économie du pays et d’une époque où elle n’avait rien à envier à ses rivales Anvers ou Bruges. Aujourd’hui, vous trouverez des bouquinistes, des antiquaires et… de nombreux touristes !
IMG_6252 copyIMG_6264IMG_6268 copyIMG_6270

La place du Général de Gaulle

En sortant de la vieille bourse, vous arrivez directement sur la Grand’Place. Tout autour, s’élèvent des édifices représentent un panorama de l’architecture lilloise, datant pour le plus ancien du XVIIème (la Veille Bourse) au XXème siècle pour le plus récent (Le siège de la Voix du Nord).
IMG_6307IMG_6311IMG_6314 copyIMG_6244IMG_6279

Le vieux Lille

De la Grand’place, vous pouvez démarrer votre promenade dans le vieux Lille, nous avons pris au feeling la rue Esquermoise et paf, nous tombons immédiatement sur l’institution de la ville : la pâtisserie/restautant Meert ! Nous avions déjà goûté aux délicieuses gaufres à la vanille (tant appréciées du Général de Gaulle) à Bruxelles mais le magasin n’avait rien à voir avec le magnifique édifice lillois où la maison Meert a été fondée. Après avoir rechargé vos batteries en gaufres et autres douceurs, vous pouvez donc vous perdre dans le coeur historique : rue St Etienne, rue Basse, rue Lepelletier, rue des Vieux Murs…autant d’endroits où vous trouverez des magasins de vêtements, de déco, des fleuristes, des pâtisseries et salons de thé…
IMG_6315 copyIMG_6323IMG_6340IMG_6334IMG_6398

Musée de l’Hospice Comtesse

Toujours dans le vieux Lille, au 32 rue de la monnaie, je vous conseille la visite de ce musée situé sur les lieux mêmes d’un ancien hospice. Sa construction fut décidée par Jeanne, comtesse de Flandre, en 1237 mais les incendies successifs font qu’il ne reste rien des bâtiments originaux, vous visiterez l’hospice tel qu’il était XVIIème siècle. J’ai beaucoup aimé la cuisine, tapissée de carreaux de faïence lilloise, qui me rappellent les productions des manufactures de Delft aux Pays Bas…

IMG_6346IMG_6357 copy

Et n’oubliez pas de visiter la chapelle attenante, j’ai été fascinée par cette immense peinture représentant en partie le clergé. Les tenues des religieuses semblaient faire écho aux dalles de marbre en noir et blanc…
IMG_6376IMG_6363 copy

Nous avons ensuite visité l’imposante cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille et avons continué notre ballade au gré du vent, charmés par les belles façades colorées des maisons de ville. 
IMG_63841IMG_6400IMG_6401

MES ADRESSES

Pour le logement, nous n’avons ni fait dans l’original ni dans le charme ou le airbnbesque, nous avons opté pour le pratique (j’ai l’impression d’entendre Florence Foresti qui dit que son mec n’est pas beau mais qu’il est « pratique » :), en logeant à l’Hôtel Ibis Lille Centre Gares. Vous commencez peut être à entrapercevoir maintenant mon penchant pour les logements à proximité des gares mais je vous assure, cela permet de gagner pas mal de temps : vous arrivez dans la ville, la gare est un point de repère, donc très bien indiquée sur un plan, vous déposez vos affaires à l’hôtel et ça y est vous êtes prêt à partir en vadrouille. J’ai été agréablement surprise par l’Ibis, le petit déjeuner est vraiment top avec de nombreux produits frais, il y a des casiers à consigne et le lobby est très agréable pour attendre votre train.

Pour manger je vous recommande :

Mother, 29 Boulevard Jean-Baptiste Lebas : cantine et buvette dans un immense loft proche de la gare St Sauveur, servant aussi bien des welsh que des bons burgers.

Elizabeth’s, 71 Rue Basse : pour une pause thé avec des délicieuses pâtisseries.

Pancook, 125 Rue Colbert  : un peu excentré mais très bon accueil et parfait si vous souhaitez manger le soir des plats traditionnels sans aller dans des restaurants uniquement pour touristes.

IMG_6289 copy

J’espère que cette visite vous a donné envie d’aller à Lille, surtout pour ceux et celles qui habitent à Paris, ne faites pas comme moi, n’attendez pas 15 ans !

Vous aimerez peut être