IMG_6622

Si vous allez à Londres au printemps, vous verrez très souvent cette expression sur des pancartes, que ce soit dans les magasins de vêtements, des restaurants ou encore dans les revues de déco. Vous l’avez deviné, elle signifie tout simplement que le printemps est arrivé. Au sortir de la grisaille et de la rudesse de l’hiver londonien, je comprends aisément l’engouement des Anglais pour cette saison qui voit refleurir les bulbes, les cerisiers et les pruniers.

Le printemps est donc une très belle saison pour visiter Londres. L’année dernière nous y avons été en mars et j’ai regretté de ne pas avoir vu Holland Park ou Kensington Gardens un peu plus fleuris. Après avoir découvert les quartiers chics (vous pouvez retrouver mon article ici), nous avons décidé cette fois ci de visiter les quartiers plus à l’est : Spitalfields et Shoreditch. Mais auparavant, je vous emmène faire un petit tour à Notting Hill et South Kensington pour faire le plein de couleurs et pour une petite surprise aussi…

 L’éternelle élégance de Notting hill

IMG_6708

Avec Marylebone, Notting Hill est l’un de mes quartiers préférés à Londres. Et hormis le très touristique marché de Portobello, il est tout à fait possible de marcher en toute tranquillité pour admirer l’alignement de ces maisons victoriennes immaculées (je me suis toujours demandé comment d’ailleurs elles restaient aussi blanches malgré la pollution). Le printemps est une saison qui met encore plus en valeur ce quartier et j’ai retrouvé avec plaisir les bacs à fleurs si soigneusement entretenus, les petites places et squares privés en fleurs et les jolies devantures de boutiques si chics…Je me fais toujours la même réflexion à chaque fois que je viens à Londres : il doit y avoir un gouffre énorme entre les riches et le reste de la population dans cette ville, encore plus grand qu’à Paris je pense …

IMG_6626IMG_6628IMG_6627IMG_6721IMG_6619
Londres SECRET (ou presque) A SOUTH KENSINGTON

Autre lieu pour profiter du printemps mais beaucoup moins connu : The Roof Gardens. Au 99 Kensington High St (l’entrée se fait par la Derry St), se trouve un banal immeuble. Beau, certes, mais qui ne laisse rien supposer de son originalité. Sauf qu’au dernier étage de cet ancien department store, se trouvent 6000m2 de jardins ! Autour d’un bâtiment central qui abrite un restaurant et un bar, ont été aménagés trois jardins : un jardin mauresque, un jardin de style Tudor et un jardin anglais où batifolent…des flamands roses.

En regardant cette folie, un brin kitsch, on s’imagine qu’elle est l’oeuvre récente d’un excentrique milliardaire et en fait, on apprend que ces jardins sont les tous premiers jardins suspendus de Londres et ont été réalisés en 1936 par le propriétaire du department store. Aujourd’hui, cet espace appartient à Richard Branson et leur accès est gratuit, il suffit juste de montrer sa carte d’identité et de laisser son nom à l’accueil au rez de chaussée. En revanche, il est conseillé d’appeler avant de venir car le lieu est souvent privatisé pour des fêtes, nous avons eu de la chance ce jour là, il était en libre accès.

IMG_6675IMG_6679IMG_6676 copyIMG_6635IMG_6671Nous ne sommes pas en Andalousie, mais bel et bien en haut d’un immeuble londonien et la température est de 10 degrés !

IMG_6645 copyIMG_6667IMG_6703IMG_6694Je vous avais prévenus, c’est kitschouille, mais j’ai vraiment apprécié la pause dans cet havre de paix au coeur du tumulte de Kensington, d’autant plus qu’à ma grande surprise, il n’y avait pas beaucoup de monde. Bon, en revanche, je m’interroge sur la présence de ces pauvres oiseaux qui sont plus habitués à des chaudes températures tout de même…IMG_6689

Spitalfields et Shoreditch

Changement radical de quartier à la station Aldgate, c’est là où nous descendons pour commencer notre ballade dans l’East End. Nous sommes proches du quartier de Whitechapel, ce nom doit vous dire quelque chose si vous avez vu ou lu des histoires sur Jack l’Eventreur. C’est en effet dans ce quartier défavorisé qu’il sévissait. De nos jours, même si les rues sont carrément moins malfamées, vous pouvez faire une visite guidée sur les pas des victimes de Jack, brrrrr…

Pour nous, ça sera plutôt vers le nord que nous nous dirigerons, avec une première halte au Old Spitalfields Market. Construit en 1876, c’est l’un des plus beaux marchés de la capitale. Sur notre guide, il était indiqué que c’était un endroit proposant un choix impressionnant d’œuvres d’art, d’articles de mode et d’antiquités. Mais sur place nous découvrons surtout un incroyable choix de stands de nourritures : pizzas, cuisine indienne, paella, burgers, smoothies, cakes, salades…hélas (ou heureusement, selon l’angle de vue), nous venions de manger !

IMG_6514 copy Autour du marché, vous trouverez d’autres boutiques, restaurants et bars et à voir la photo ci dessous, on se dit que l’époque de Jack l’Eventreur est bien révolue…IMG_6519Juste à côté de Spitalfields, se trouve le quartier très en vogue de Shoreditch. Comme Williamsburg à Brooklyn, il est la cible de quelques critiques du fait de sa bobotisation qui fait grimper les prix de l’immobilier et provoque l’expulsion de certains habitants « historiques ».

Les tags ne trompent personne, nous sommes bien ici dans des rues bordées de commerces haut de gamme. Tout au long de la Redchurch St vous trouverez une boutique de thés, des magasins de vêtements de créateurs, un magasin de produits pour entretenir sa barbe, des agences de déco et de design…
IMG_6525
En tout cas, en tant que touriste, le quartier est très agréable car il n’y a pas foule, il faut reconnaître que l’avantage des quartiers bobo, c’est qu’ils n’attirent guère les tour- operator…

Sur la Redchurch St, ne ratez pas Barber & Parlour, cette immense bâtisse où vous trouverez un super restaurant (qui vend aussi des articles de déco), un coiffeur pour hommes et un cinéma. Je n’ai pas osé prendre des photos à l’intérieur car je ne voulais pas déranger, l’atmosphère était très calme (ça change des restos bruyants londoniens…), des personnes bossaient pendant leur déjeuner, d’autres se reposaient sur les canapés. 
IMG_6531 copy
Toujours dans la même rue, autre coup de coeur pour Labour and Wait, une droguerie de luxe qui vous fera aimer comme jamais les tâches domestiques et vous permettra de récurer de manière stylée.IMG_6535 copy

IMG_6528 copyNous sommes passés devant cette jolie vitrine, de loin je croyais que c’était un fleuriste mais en fait, je pense que c’est un atelier de décoration.
IMG_6543 copy IMG_6540 copyIMG_6547IMG_6559

The Geffrye Museum

Vous commencez à vous voir oh combien j’aime les musées intimistes, nous poursuivons donc à pied encore plus au nord pour visiter le Geffrye Museum, consacré à l’histoire de l’habitat londonien au cours des 400 dernières années. Vous y verrez reconstitués des salons et des jardins urbains de la bourgeoisie anglaise, des pancartes expliquent pour chaque époque, l’évolution des matériaux choisis mais aussi le rôle que tenait le ou la maître(sse) de maison ainsi que leurs rapports avec leurs serviteurs. J’ai trouvé amusant de voir l’évolution des modes, des habitudes et des moyens financiers : on démarre par des cuisines qui sont très éloignées des pièces de réception (chacun à sa place, les hôtes ne doivent pas côtoyer les domestiques voyons) et on termine par la cuisine Ikea intégrée au salon…

IMG_6560IMG_6569 copyIMG_6576IMG_6574 copyIMG_6595IMG_6563 copyAvant de partir, je vous conseille de faire un tour à la boutique et au café du musée qui se trouvent sous une immense et belle verrière, c’est un lieu très agréable pour prendre un thé avant de repartir vers des nouvelles ballades, vous pouvez également y déjeuner.

Le musée est gratuit (vous pouvez faire une donation).

IMG_6580 IMG_6594IMG_6587
Les adresses pour manger

Le cliché comme quoi on mange mal en Angleterre n’est absolument pas valable à Londres, on a juste l’embarras du choix tellement la ville regorge de bonnes adresses ! Et je trouve que l’on mange bien mieux dans les restaurants indiens, chinois et italiens que chez leurs homologues en France…

Old Spitalfields Market, Horner Square, Spitalfields : immense choix parmi tous les stands et food trucks, le risque est de ne pas pouvoir choisir.

Barber & Parlor, 64-66 Redchurch St, Shoreditch : le concept store qui réunit resto, barbier et cinéma.

Paper and Cup, 18 Calvert Avenue, Shoreditch : une toute petite librairie, qui fait aussi salon de thé.

Granger & co , 7 Pancras Square, St Pancras (il y en a un autre à Notting Hill) : carte originale de plats chics et healthy, présentation très soignée.

The good life eatery, 59 Sloane Avenue, Chelsea et 2 autres adresses à Londres : parfait pour le déjeuner (choix de salades et sandwichs dont on croirait tout droit sortis d’un compte Instagram), en revanche peu de place et toujours plein.

Bill’s (plusieurs adresses à Londres) : si vous aimez les petits déjeuners bien copieux avec pancakes et oeufs bénédicte.

Masala Zone (plusieurs adresses) : il y a sûrement de meilleurs restaurants indiens  mais celui ci est très bon et a le mérite d’avoir plusieurs adresses, donc pas besoin de traverser toute la ville le soir si on a une folle envie de manger indien.

Haché (plusieurs adresses) : les burgers sont bons et les frites à la patate douce excellentes mais c’est hyper bruyant !

Et je reste une inconditionnelle de Prêt à Manger

IMG_6607IMG_6611 copy

Shopping à thème

Pour fêter l’arrivée du printemps, nulle autre marque que Cath Kidston ne célèbre aussi bien les fleurs (bon il y a aussi les imprimés Liberty of London mais je trouve leurs produits vraiment inabordables). Voici une petite sélection parmi leur très large choix de motifs floraux, saurez vous retrouver le produit que j’ai rapporté ?

WARNING : adeptes de l’austérité Bauhaus ou du courant zen, ne regardez pas la suite sous risque d’un décollement de rétine ou d’une overdose de guimauve :

 

cath-kidstonMais l’amour immodéré des Anglais pour les fleurs fait partie à mes yeux de l’un de leurs charmes Soooo british, n’est ce pas mon cher Big BenIMG_6726

Vous aimerez peut être