Martha's VineyardJe ne me souviens plus de quand remonte cette obsession de vouloir visiter ce petit bout de terre, mais je me souviens que dès que j’ai lu ce nom, Martha’s Vineyard, il m’a intrigué….sans même que je puisse le situer sur une carte des Etats Unis ! Je crois que c’est sa consonance littéraire qui m’a séduite, Les Vignes de Martha, on dirait le titre d’un roman non ? A l’inverse des grosses destinations connues comme New York, Miami, San Francisco ou LA, j’avais le pressentiment que c’était un petit coin de paradis réservé à quelques happy few. Ok, disons que Martha’s Vineyard est juste un peu le lieu de vacances de Barack Obama (et des présidents démocrates) en été…

Pour tout vous avouer, Martha’s Vineyard fût même la première étape que nous avons mise sur notre to-do-list en Nouvelle Angleterre. Le rêve était il à la hauteur ? Je dirais que oui, malgré le mauvais temps que nous avons eu. C’est simple, nous sommes arrivés sous la pluie et nous sommes repartis sous la pluie et l’un des magasins que nous avons croisé s’appelait « Rainy Days » !  J’en ai déduit que soit il pleuvait pas mal sur cette île, soit nous n’avions pas eu de chance.

L’île est petite mais pas suffisamment pour la découvrir à pied, il était prévu que nous l’explorions à vélo, mais le mauvais temps nous en a empêché, arrggh quelle frustration ! Heureusement, le réseau de bus est très efficace et dessert toutes les villes de l’île, nous avons donc pu l’explorer sans trop nous mouiller. L’autre regret était de pas avoir vu les belles couleurs de la mer sous le soleil car l’île comporte de magnifiques plages.

Il y a 3 principales villes : Vineyard Haven, Oak Bluffs, Edgartown. Nous avons choisi Oak Bluffs car c’est là où arrivait le ferry que nous avons pris de Cape Cod. Oak Bluffs a la particularité d’avoir de nombreuses maisons colorées, de style victorien et néo gothique, ce qui fait que même par temps gris, c’est un régal pour les yeux…

Martha's Vineyard

Martha's VineyardMartha's VineyardBon, parfois ça frise le kitsch aussi…Martha's Vineyard

Martha's VineyardMartha's VineyardMartha's Vineyard

Martha's VineyardLes « Gingerbread houses »

L’une des attractions d’ Oak Bluffs est le Campground, le lieu où se retrouvaient des méthodistes lors de leur camp religieux en été. Ils avaient au départ monté des grandes tentes sous un immense tabernacle (que vous pouvez encore voir de nos jours). Puis, ce qui étaient au début des tentes qu’il fallait monter et démonter chaque année, sont devenues, à partir des années 1860, des petits chalets en bois. Petites et abordables, ces maisonnettes ont connu un vif succès et se sont rapidement développées jusqu’à atteindre le nombre de 500 ! Peints de couleurs vives,  ces chalets ont quasiment tous des ornementations en bois finement découpées sur les bords du toit, c’est de là que leur vient le surnom de « Gingerbread houses ».

Martha's Vineyard

Martha's Vineyard

Martha's Vineyard

Martha's Vineyard

En basse saison, ces maisons semblent un peu vides et tristes, mais en été, l’ambiance doit être totalement différente car en l’absence de jardins, tout le monde se retrouve dans la rue à faire des barbecue.

Mais Oak Bluff, c’est aussi un centre ville vraiment charmant, avec ses boutiques s’étalant de part et d’autre de la Circuit Avenue. Vous y trouverez aussi de nombreux restaurants et je vous conseille Fat Ronnie’s qui sert le meilleur Hot Dog que j’ai mangé de ma vie !

Vineyard Haven

En prenant la ligne 13, vous arrivez en quelques minutes à Vineyard Haven, tout aussi mignonne mais un peu moins animée qu’ Oak Bluffs. C’est un vrai village de poupée avec son minuscule cinéma, ses petites boutiques de déco et souvenirs.

Edgartown

Dans la même journée, en reprenant le bus (Ligne 1 à partir de Vineyard Haven), vous pouvez enchaîner avec une visite d’Edgartown, la plus chic des trois villes. Après avoir parcouru le centre, qui se résume à une rue commerçante et à de somptueuses maisons de style colonial, vous pourrez marcher le long de la Lighthouse Beach (et vous baigner si vous êtes plus chanceux que nous pour le temps).
Martha's VineyardMartha's VineyardMartha's VineyardMartha's Vineyard

Menemsha

Tout au sud de l’île, se trouve un adorable petit village de pêcheurs qui a su rester dans son jus. Changement total d’ambiance, ici pas de boutiques ni de riches villas, mais une poignée de cabanes en bardeaux de cèdre.

menemsha

menemsha

Pour vous réchauffer, je vous conseille de prendre un clam chowder (chaudrée de palourdes) ou une bisque de homard au Larson Fish Market ou à The Bite.menemsha

menemsha menemsha

Arriver / Partir

Plusieurs compagnies de ferry proposent de rallier Cape Cod à Martha’s Vineyard, ils partent de villes différents. Nous avons opté pour l’Island Queen Ferry qui offre une formule parking (compter 15$ par jour) + ferry en partance de Falmouth (22$ par personne l’A/R). Il faut compter environ 40mn de ferry jusqu’à Martha’s Vineyard (arrivée à Oak Bluffs), attention au temps toutefois, certaines liaisons peuvent être annulées.

 

Où loger à Martha’s Vineyard ?

Martha’s Vineyard est une destination très prisée, surtout en été. Mais même en moyenne saison (fin septembre/octobre), il ne nous restait pas beaucoup de choix pour réserver un B&B de charme à un tarif raisonnable (il y a très peu d’hôtel sur l’île). Nous nous sommes donc littéralement jetés sur une réservation au Pequot Hôtel via Booking. Les chambres sont petites mais les parties communes sont très chaleureuses : feu de cheminée, gros fauteuils et à partir de 15h, ils dressent le goûter : cookies, cakes ou muffin, thé et mulled cider à volonté. Difficile de résister à une telle pause…

Pequot HotelIls mettent aussi à disposition des jeux de société et nous avons fait notre première partie de Scrabble en anglais, qui s’est rapidement clôturée étant donné notre manque de vocabulaire, j’ai du tricher pour avoir des points 🙂

Vous aimerez peut être