Parce qu’il n’y a pas que Williamsburg qui mérite le détour à Brooklyn, je vous propose une ballade à Bushwick. Situé entre Williamsburg, Bedford-Stuyvesant et Ridgewood, ce petit quartier était jusque dans les années 80 assez mal famé et surtout connu pour ses trafics de drogues et ses règlements de compte. Les choses se sont peu à peu améliorées depuis les années 90 lorsque le quartier attira de plus en plus d’artistes chassés de Manhattan par des loyers exorbitants. A ce jour, le succès de Bushwick ne cesse de croître au fur et à mesure que son fameux voisin Williamsburg connaît une gentrification galopante.

Constitué de bâtiments industriels plus ou moins à l’abandon, de studios et de galeries d’art, Bushwick commence peu à peu à montrer un visage plus avenant. Des bodégas, des restos installés dans des lofts lumineux et des supérettes bios côtoient désormais les anciens troquets miteux.

Les longues façades de briques et de tôle ondulée sont devenues les terrains de jeux de nombreux street artists. Un certain nombre d’entre eux sont réunis sous le nom de « The Bushwick Collective » .

Toutes ces oeuvres ont contribué à redonner une seconde vie et à égayer ce quartier. J’avoue que j’avais une mauvaise image du street art, que je réduisais à des tags et graffitis qui se suivaient et se ressemblaient. Lorsque j’ai vu ces immenses fresques et l’émotion qu’elles pouvaient susciter, j’ai vraiment intégré leur dimension artistique. Si vous aimez le street art, ce quartier est donc incontournable !

Ci dessus, l’une de mes fresques préférées, elle est magnifique non ?

A certains endroits, les rues vides et les bâtiments laissés à l’abandon donnaient une impression de décor de Western des temps modernes, il ne me manquait plus que les boules de foin qui roulent et la musique de Sergio Leone…

Fan des oeuvres de Roy Lichtenstein, cette parodie m’a beaucoup plu 🙂

Bushwick Collective

Bushwick Collective

De part sa proximité avec Williamsburg, Bushwick est un petit quartier qui monte. Alors si vous voulez visiter gratuitement une galerie à ciel ouvert sans croiser beaucoup de touristes, c’est le moment où jamais d’y aller (lors de notre ballade en matinée, à part des ouvriers et quelques rares passants, nous étions souvent seuls)  

Connaissiez vous ce quartier et êtes vous sensible au street art ?


Y aller :

Je vous conseille de descendre à la station Jefferson St (ligne L), puis laissez vous guider par votre instinct, vous tomberez forcément sur une fresque murale tant elles sont nombreuses et immenses dans ce quartier. Les oeuvres du Bushwick Collective se trouvent principalement à l’angle de la rue Toutman et de l’avenue Saint Nicolas.

Et si vous souhaitez suivre les actualités du collectif, voici leur compte insta : https://www.instagram.com/thebushwickcollective/

Manger :

Roberta’s, 261 Moore St : on y sert de très bonnes pizzas. Ok, je triche un peu, le resto est à cheval sur le quartier de Williamsburg…

Mominette Bistro221 Knickerbocker Ave (au coeur de Bushwick cette fois ci) : on y sert les classiques comme les eggs bénédict et le burger mais aussi des plats aux accents français. Ils ont une belle terrasse.


Vous aimerez peut être