Loading...
X

Travelicious # 3 : Fonte et Matcha

madeleine1

Alors qu’en France, nous lorgnons sur les bento, ramen et soba, les Japonais, eux, sont fous de la gastronomie française et plus particulièrement de nos pâtisseries salées et sucrées. Mais mieux que copier, ils savent sublimer ces grands classiques que sont la quiche lorraine, le financier (dont ils raffolent !) ou encore la crème brûlée. Certains pâtissiers comme Aoki, allient avec une extrême finesse les ingrédients occidentaux aux produits fétiches japonais, à savoir la poudre matcha et le sésame noir.

Du Japon, j’avais donc rapporté de la poudre matcha (en 2008, il était alors difficile d’en trouver en France) et depuis j’en achète régulièrement. A vrai dire, je pourrais en manger dans tous les desserts tellement je trouve son goût délicat et exquis.

A propos du matcha : c’est une poudre très fine de thé vert, son prix peut fortement varier en fonction de sa qualité, pour le top du top, les Japonais ne le cuisinent pas mais l’utilisent pour la cérémonie du thé. J’ai eu l’occasion lors de nos voyages d’en voir la préparation : il est d’abord tamisé pour éviter la formation de grumeaux, puis il est fouetté dans de l’eau chaude (mais pas bouillante) avec un chasen (fouet en bambou) jusqu’à l’apparition d’une mousse crémeuse. Comme tous les thés en Asie, on le déguste bien sûr sans sucre, son goût m’évoque l’herbe fraîche coupée, il a aussi un petit arrière goût de lait. Si le matcha est de moindre qualité, il est appelé « matcha culinaire », on l’utilisera plus volontiers en pâtisserie.

Observez ce chasen, il n’y a que les Japonais qui sont capables de découper un tronçon de bambou de manière aussi minutieuse…matcha4matcha1 copy

Quant à la fonte, je suis fascinée par ces théières si agréables à toucher et à manipuler. J’ai eu un coup de coeur pour cette petite théière en forme de galet poli, je l’ai trouvée chez Isetan (l’équivalent japonais de nos grands magasins), elle a été fabriquée par WAZUQU, une maison fondée en 1604, qui produisait des épées et des ciseaux. L’ère des Samouraï révolue, l’entreprise ne propose plus que des théières mais a conservé ses techniques ancestrales de travail de la fonte.

madeleine4Je vous propose aujourd’hui une recette très classique, simplissime et nettement moins calorique que le financier : mes madeleines light au matcha, à l’image des pâtisseries japonaises qui sont peu sucrées (pour ne pas couvrir le goût du thé), je n’ai pas mis une grosse quantité de sucre :

Ingrédients pour une dizaine de madeleines :

  • 60 g de beurre
  • 100 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 2 œufs
  • 20 g de poudre d’amande
  • 80 g de sucre
  • 1 cuillère à café de matcha

Préchauffer le four à 200°

Faire fondre 60 g de beurre à feu doux

Mélanger 100 g de farine, 1/2 sachet de levure, 20 g d’amandes en poudre et une cuillère à café de poudre matcha

Dans un saladier, fouetter 2 œufs avec 80 g de sucre, puis bien travailler à la spatule.

Verser en pluie le mélange farine, levure, amandes en poudre, matcha et mélanger jusqu’à obtenir une pâte bien lisse. Incorporer le beurre fondu et mélanger de nouveau.

Beurrer une plaque à madeleines et remplir les moules.

Cuire au four 6 à 8 minutes. A déguster bien sûr avec un bon thé vert ou un oolong !

PS : je vous conseille aussi la version du tiramisu avec le matcha,  vous remplacez le café par du thé vert et saupoudrez le tiramisu au dernier moment avec la poudre matcha au lieu du cacao.

Itadakimasu !

412 copymadeleine3matcha69matcha9matcha8
  

Vous aimerez peut être
14 observations on “Travelicious # 3 : Fonte et Matcha
  1. Virginie

    Je suis toujours en admiration quand je découvre tes photos. Tu rends un rien poétique ! Le détail devient essentiel ! J’aime ton blog avec passion (comme mon commentaire :D)
    Cette recette a l’air top ! Je suis tentée depuis quelques temps de faire une recette avec cette poudre car elle colore joliment les desserts et apporte une saveur particulière ! Maintenant que je vois tes madeleines je vais m’y mettre !

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Oh là là, tu vas me faire rougir ! Ton commentaire me fait vraiment plaisir car c’est exactement ça que j’essaie de mettre dans mon quotidien : de la poésie. Je m’amuse beaucoup à improviser des mises en scènes avec ce que je trouve chez moi ou dans mon jardin.
      C’est une recette inspirée des madeleines Bonne Maman que j’adore mais j’ai divisé en deux le beurre et diminué le sucre, le résultat est bien sûr moins moelleux (tu sais quand le beurre te reste entre les doigts) mais c’est très bon. Pour le matcha culinaire, tu verras, son goût n’est pas si accentué que ça donc tu peux te lancer sans crainte, tiens je ne sais pas pourquoi, je te vois bien faire un cupcake avec des framboises surmonté d’un tourbillon de crème masccarpone au matcha (oui, j’ai aussi des dons de voyance très « sûrs »:).

       
      Reply
  2. Steffi

    Je ne peux qu’approuver le commentaire de Virginie, quelle poésie dans tes photos, jolie découverte que ton blog !
    Et les madeleines ont l’air délicieuses …

     
    Reply
  3. La Châteleine

    A le matcha… le japon… Sadaharu Aoki (Un de mes pâtissiers préférés)… les théières japonaises… Quatre grands Amours ! Et ces magnifiques madeleines, qui sont sûrement délicieuses…. Le bonheur est au complet ! MERCI ! 😀

     
    Reply
  4. Madeleine à bicyclette

    Des madeleines, du matcha, je ne peux dire que oishiiiii! J’éprouve un grand amour pour les pâtisseries japonaises et cette poudre de thé.
    Bientôt la saison pour refaire des cakes macha framboises!
    Et puis je crois que je vais carrément rêver de mochis!

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Avec un nom de blog pareil évidemment, cette pâtisserie ne pouvait te laisser indifférente 🙂 Je suis accro aussi à tout ce qui est au sésame noir : les glaces en particulier. Oui les pâtisseries japonaises sont vraiment délicieuses, pas trop sucrées surtout, mais elles ont l’air complexe à réaliser, pour les mochis j’espère que tu donneras la recette sur ton blog !

       
      Reply
  5. Slow Down

    Tes photos sont magnifiques. Elles subliment le raffinement incroyable de ces objets. Le Japon est une destination qui m’attire depuis toujours et fais partie de la liste des prochains voyages. Tu as dû le remarquer, je suis une grande admiratrice de la littérature japonaise ! Je note précieusement ta recette de madeleines au matcha que vais tenter de realiser, n’ayant jamais manipulé cet ingrédient…
    Je rêve de découvrir une cérémonie du thé, j’essaierai celle du musée Guimet dans un premier temps.

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Elisa ! Je craque totalement sur les accessoires de cuisine japonais, ils sont intemporels par leur forme et matériaux.
      Si tu as lu autant de livres sur le Japon, je pense que tu devrais aimer le pays également, en tout cas en tant que touriste car tout y est d’une douceur et d’une fluidité incroyable lorsque l’on voyage là bas. C’est vraiment l’une de mes destinations préférées au monde et j’espère très sincèrement que les Japonais resteront eux mêmes sans être influencés par d’autres cultures.
      Pour revenir au matcha, tu devrais tester car ce goût et cette couleur sont on ne peut plus emblématiques de ce pays : curieux, raffiné et complexe. Pour la recette comme tu peux le voir, elle est simplissime et c’est une recette parfaite pour se familiariser avec le matcha !

       
      Reply
  6. Sarah

    jolie coincidence de tomber sur ton article alors que je viens de découvrir cette poudre magique (je viens d’ailleurs de poster une recette)! Tes photos sont superbes, j’aime beaucoup l’esprit de ton blog, à garder sous le coude donc! 🙂
    A bientôt:)

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Sarah, je ne sais pas comment tu es tombée sur mon blog, oui, de nos jours avec le nombre de blogs qu’il y a, celà reste toujours assez mystérieux 🙂
      Je suis accro au matcha, je file voir ta recette !

       
      Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *