Loading...
X

Amsterdam, 15 ans après


maisonKLMAmsterdam fût la première capitale d’Europe que j’ai visitée après Paris. A l’époque, elle était déjà connue pour sa douceur de vivre… et sa petite réputation sulfureuse, je ne vous fais pas de dessin… De ce tout premier week end, je me souviens avoir été marquée par le nombre de vélos et surtout par la vitesse à laquelle ils allaient, en gros, le piéton n’avait qu’à bien se tenir ! Je me souviens également de l’impressionnante succession de canaux et des belles maisons élancées, dépourvues de rideaux, montrant fièrement des intérieurs cossus. J’avais été aussi charmée par les petits restaurants cosy, proposant une carte originale et healthy pour le déjeuner, offrant une alternative bienvenue aux fast food ou aux classiques bistrots que l’on trouvait en France à cette époque.amsterdam-beginnageamsterdam-jordan6 copyamsterdam1IMG_0101amsterdam-jordan3 copyamsterdam-parkIMG_9987 copy
15 ans après, Amsterdam a t-elle changé ?
Et bien pas tellement, les néerlandais étant précurseurs dans de nombreux domaines, leur mode de vie, tourné vers le bien être, reste inchangé : il y a autant de vélos, de restaurants plus tentants les uns que les autres, d’arbres dans les rues, de jolies antiquités et de belles compositions florales derrière les fenêtres des maisons. Et bien sûr, j’ai retrouvé avec émerveillement l’harmonieuse architecture si caractéristique de cette ville.

Et moi, ai je changé ? J’étais curieuse de voir comment j’allais percevoir la ville, je me suis dit qu’après tant de voyages aux 4 coins du monde, ce retour me semblerait peut être fade…Et bien non, rien n’a vraiment changé, la curiosité est toujours là, si ce n’est que mon sens du détail est encore plus exacerbé, j’aime également moins les bains de foule et ne tiens pas à aller dans tous les endroits ou musées qu’il faut avoir vus. En un mot, mes goûts se sont plus affirmés tout simplement. Et 15 ans, c’est long ! Les souvenirs finissent pas s’estomper, ce fut donc une belle redécouverte.amsterdamIMG_0119IMG_9876Le centre ville d’Amsterdam n’étant pas très grand, je ne vous propose pas ici un guide mais plus des coups de coeur à voir s’il vous reste du temps une fois le quartier des 9 rues et du Grachtengordel parcourus. Il faut savoir que cette ballade dans les 9 rues qui relient les principaux canaux du centre est extrêmement prisée, il y a vraiment foule mais elle reste incontournable pour admirer les riches demeures alignées le long des canaux et qui font désormais partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. D’autant plus que ce quartier regorge de petites boutiques et de salons de thé vraiment charmants. Petite remarque à ce sujet : au début, j’avais noté des adresses via des blogs mais franchement, ce n’est pas utile parce que d’une, si vous aimez flâner, vous tomberez forcément sur les adresses les plus courues dans ce quartier, et de deux, il y a vraiment beaucoup d’endroits sympas, ne perdez pas du temps à chercher une adresse en particulier, laissez vous porter par votre intuition.

Plus reposant que le Grachtengordel : Le Jordaan

Juste au Nord Ouest du centre de la ville, se trouve un quartier qui, à l’origine, fût construit de toute pièce pour loger la classe ouvrière. Aujourd’hui, il est devenu très prisé par les classes aisées. Ici, vous retrouverez le charme du centre (des jolies boutiques, un chouette marché, des bons restaurants…) avec la foule en moins. Ne manquez pas la ballade le long de Brouwersgracht (Canal des brasseurs), où se succèdent des anciens entrepôts convertis en loft, ils sont reconnaissables à leurs immenses volets rouges, blancs ou noirs. amsterdam2IMG_9984IMG_0084 copyamsterdam-jordanamsterdam9jordaanIMG_9962 copyamsterdam jordan2jordaan amsterdam

La plus belle boutique d’Amsterdam

Sukha est une boutique multimarques qui se trouve à la lisière du centre, juste avant le Jordaan. Tous les vêtements sont sélectionnés avec soin et leur belle mise en scène donne envie de tout acheter ! Le magasin propose aussi une petite sélection d’articles de déco.

sukha amsterdam31

Ce jour là nous avons eu le bonheur de discuter avec Barbara, créatrice de Dream Tribe. Barbara fait un job qui en ferait rêver plus d’une : elle voyage à travers le monde pour dénicher des vêtements vintage, des broderies et tissus anciens qu’elle associe pour créer des pièces uniques. Le résultat est vraiment original : ces créations évoquent les tenues d’une tribu imaginaire qui serait issue du métissage des 4 continents…

Chaque pièce porte une étiquette qui raconte une histoire : ici, un top composé à partir d’une tunique ethnique trouvée en Thaïlande, qui a été ensuite rehaussée de plumes, de perles et de coquillages. Là, accrochée au mur, une robe faite à partir d’un kimono chiné à Tokyo, sur lequel elle a apposé un ancien plastron brodé du Pakistan.sukha amsterdamdreamtribetreasure2

Si j’ai aimé ? C’est un faible mot, déjà que j’admire les personnes habiles de leurs mains et si en plus elles sont créatives et ont bon goût… La dernière fois que j’ai eu autant d’admiration pour un artisan, c’était au Laos avec les tissages de Tadam.

Les créations Barbara pourraient être qualifiées de bohèmes, mais c’est trop réducteur à mes yeux car ses vêtements célèbrent la lenteur, la rareté, les savoir faire ancestraux et les belles matières, c’est à dire tout le contraire des vêtements low cost et jetables qui envahissent nos rues. Par l’association de différents motifs, ces tenues ont quelque chose de mystérieux et magique, chacun est libre de s’imaginer leurs significations ou de se projeter dans une contrée de son choix. Vous pouvez voir ses créations portées sur son tumblr.
sukha 1
sukha amsterdam21 copydreamtribedreamtribetreasure3 copydreamtribetreasure4dreamtribetreasure6

Le Musée de la maison de Rembrandt

Vous commencez à savoir que j’adore visiter les ateliers d’artiste. Le Museum het Rembrandthuis, situé dans l’arrondissement Centrum,  est une reconstitution de l’ancienne maison de Rembrandt. Il avait acquis cette maison grâce à l’argent de sa belle famille mais l’a perdue suite à une banqueroute. On inventoria alors ses biens qui furent vendus au bénéfice de ses créditeurs. C’est grâce en partie à cet inventaire que les historiens et architectes ont pu reconstituer les pièces.

La visite commence par le sous sol, où se trouve la sombre mais magnifique cuisine, puis vous montez un escalier étroit typique des maisons amstellodamoises pour découvrir successivement l’antichambre (où il recevait ses clients), son cabinet de curiosités, et enfin ses ateliers. Pour des questions de conservation, le cabinet de curiosités est peu éclairé, c’est dommage car la collection est sublime. Rembrandt était un avide collectionneur d’objets venant du monde entier : bustes romains, armures, parures de plumes, carapaces de tortues, coquillages rares, flacons de verre soufflé…

rembrandt3 copyrembrandtrembrandtrembrandt2rembrandt6rembrandt4

Le Vondelpark

Amsterdam, ce n’est pas seulement des canaux et des jolies maisons, il y a aussi des parcs immenses, les plus proches se trouvent en bordure des quartiers centraux. Nous avons traversé le Vondelpark. Ici, le rythme est encore plus lent (avec le stress des vélos qui vont vite en moins !), les amstellodamois viennent courir, pique niquer ou…faire des barbecues (ils sont autorisés à des emplacements précis).

amsterdam-park4amsterdam-park5amsterdam6

Bonnes adresses 

Comme je vous l’ai dit plus haut, les bonnes adresses sont légion à Amsterdam, ils font tellement attention à bien manger et ce, depuis tellement longtemps qu’il faut vraiment le vouloir pour tomber sur des restaurants immondes.

Dans le Jordaan, nous avons bien aimé Piqniq, ce petit restaurant propose une formule parfaite pour un déjeuner léger : vous composez parmi 4 catégories de plats (salade, soupe, quiche et sandwich)  votre trilogie.

piqniq-amsterdam

Si vous cherchez à manger comme les Néerlandais lorsqu’ils se retrouvent en famille ou entre amis, je vous conseille d’aller dans un restaurant indonésien déguster un rijsttafel (prononcer réichtafel). La cuisine indonésienne est aux Néerlandais ce que la cuisine indienne est aux Anglais : une réminiscence de leur passé colonial. Le rijsttafel est un assortiment d’une dizaine de plats qui vous permettra de goûter aux saveurs de cette cuisine encore méconnue en France et qui est pourtant délicieuse. Certes, elle n’est pas des plus légères (le satay est quand même une sauce à base de cacahuète et il y a pas mal de fritures), mais l’association des épices et condiments est très subtile. Nous avons été chez Blauw pour déguster notre rijsttafel, le restaurant est tout au bout du Vondelpark.

rijsttafel copy

Nous avons également bien aimé Hap-Hmm  (dans le quartier Oud-West) et l’ambiance hyper spéciale de ce restaurant où viennent manger des étudiants , des familles et des retraités (très loin de la population des lieux branchés) et où l’on déguste des bons plats de grand mère.

Si vous aimez les chocolats, Puccini Bombini vous propose des jolies bouchées aux parfums originaux (rhubarbe, pomme, poivre…).

et Pour terminer, la petite histoire…

La première et la dernière photo de cet article représentent des petits flacons d’eau de vie que vous avez peut être aperçus dans des vitrines de magasins ou de restaurants. Connaissez vous leur origine ? En fait ce sont des cadeaux que la compagnie KLM offre à ses passagers de la World Business Class depuis les années 1950. Il s’agit d’une reproduction miniature en faïence de Delft d’une maison typiquement hollandaise, remplie de genièvre de Hollande. Chaque pièce est la réplique d’une maison hollandaise existante.

Chaque année, le 7 octobre, la compagnie célèbre l’anniversaire de la création de KLM en proposant une nouvelle maison miniature. Alors, si un jour vous voyez à bord d’un vol KLM des hommes d’affaires se battre pour échanger la pièce qui leur manque comme des enfants se disputant des images Panini, vous comprendrez pourquoi. Si vous ne souhaitez pas payer un billet en classe Affaires, vous trouverez ces petites maisons dans quelques magasins d’antiquités (comptez tout de même entre 20 et 65 euros la pièce). Sachez enfin que la compagnie a même publié un livre regroupant l’histoire de ces bâtiments, qu’elle a même crée une application pour savoir où vous en êtes de votre collection, bref, ici on ne plaisante ni avec la porcelaine de Delft ni avec les maisons hollandaises !IMG_9868

Vous aimerez peut être
20 observations on “Amsterdam, 15 ans après
  1. Amélie

    J’en reviens justement (hier matin). C’était mon 4e séjour et toujours autant conquise, je ne me lasse absolument pas de cette ville si chouette !

     
    Reply
    1. traveling brunette

      J’y étais le we dernier ! Je t’avoue que la 1ère fois, j’avais aimé mais sans plus, la 2ème beaucoup plus, donc je comprends que tu y sois revenue une 4ème fois ! Je ne sais pas pourquoi mais quelque chose me dit qu’il y a des tas de choses à voir dans la banlieue.

       
      Reply
  2. samsha

    Comme toujours tes photos sont très belles et tes adresses très sympa!! J’ai également eu l’occasion d’aller à Amsterdam il y a 4 ans, mais je regrette de ne pas avoir pu visiter la ville comme il se devait! Je suis passée à côté de tellement de chose (en plus c’était en plein mois de janvier plutôt frisquet haha). Du coup je rêve d’y retourner plusieurs jours pour voir toutes ces belles choses!

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Sam, en fait le centre est petit mais lors de ce 2ème we, je me suis rendue compte qu’il y a pas mal de quartiers en dehors qui avaient l’air sympas aussi. Du coup, je pense que je vais sûrement y revenir un jour.

       
      Reply
  3. Madeleine à bicyclette

    Je suis allée à Amsterdam une seule fois, il y a tout pile 4 ans (je crois), j’étais partie avec plein d’à priori (et pas les meilleurs…) et arrivant j’ai adoré. Loger dans le quartier du Jordaan y est pour beaucoup, quelle ambiance! Les créations de Barbara sont sublimes j’adore ce mélange des matières, des cultures, quel goût! Et je me rappelle encore très bien des photos chez la tisserande près de Luang Prabang… <3

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Nous nous sommes pris trop tard pour avoir un logement dans le centre mais la prochaine fois, j’aimerai loger au Jordaan également. Je savais que tu n’allais pas être totalement insensible aux créations de Barbara, c’est de la slow couture 🙂 , je suis toujours béate devant un travail minutieux et tant de créativité…

       
      Reply
    1. traveling brunette

      Merci Maude 🙂
      Quelle chance de pouvoir y aller autant de fois, tu dois connaître la ville au delà des clichés touristiques. C’est en effet une ville qu’on retrouve toujours avec plaisir !

       
      Reply
    1. traveling brunette

      C’est une ville qui fait presque l’unanimité je pense, elle n’est pas oppressante mais assez grande pour avoir pas mal de choses à faire , en tout c’était la première capitale que j’avais envie de voir avant Londres même !

       
      Reply
  4. Virginie

    J’ai envie d’aller visiter cette ville depuis quelques années déjà ! Elle semble pleine de charmes. J’adore la rue avec tous les volets ouverts c’est photogénique et charmant au possible. Le petit point sur la boutique est très sympa et original (découvrir les créateurs qui montent dans chaque ville : une bonne idée non ?) J’ai encore plus envie d’aller faire du vélo ã Amsterdam (bonjour le cliché !)

     
    Reply
    1. traveling brunette

      C’est très paradoxal mais je t’avoue que je n’ai pas eu du tout envie de faire du vélo à Amsterdam (alors dans les grands parcs peut être, c’est un vrai moyen de déplacement là bas donc ils vont super vite, alors que moi quand j’enfourche mon vélo, c’est pour rêvasser et vraiment me détendre, le mieux c’est vraiment à pied car tu peux vraiment regarder les détails en toute tranquillité !

       
      Reply
  5. N.P

    J’adore cette ville qui me rappelle beaucoup Copenhague: un peu le même style et la même atmosphère! Merci pour ces belles photos qui me donnent envie d’y retourner!

     
    Reply
  6. La Châteleine

    Le travail de Barbara est juste Wouahou…. Merci pour cette découverte ! Le cabinet de curiosités de Rembrandt est juste fabuleux et au vu des vanités et des objets qui les accompagnent tout indique qu’il était franc-maçon ! Quel voyage magnifique !

     
    Reply
    1. traveling brunette

      La grande partie du cabinet est plongée dans la pénombre, c’est vraiment dommage car il était fascinant. Les objets sur les étagères de son atelier sont en effet étranges, le résultat est pourtant harmonieux et agréable à l’oeil.
      Quant à Barbara, elle fait partie de ceux qui ont une imagination unique, comme la tienne !

       
      Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *