Loading...
X

Tomber amoureuse du Japon et …ne plus me relever

1Avec le Mexique et le Cambodge, le Japon fait partie de mes destinations coup de coeur.  C’était pourtant loin d’être gagné…Pour mes premiers voyages lointains, j’avais privilégié des destinations qui me paraissaient « exotiques », ce terme me fait sourire aujourd’hui car il n’a plus vraiment de sens mais lorsque j’avais 25 ans, ne sachant pas si je pourrais me permettre tout au long de ma vie de voyager autant, j’avais mis sur ma liste des priorités des pays comme la Thailande ou le Mexique. Par sa modernité, le Japon pour moi c’était grosso modo l’Occident qu’on aurait déplacé en Asie (j’ai bien dit grosso modo…). Ce ne fut seulement qu’en 2008 que nous y avons mis les pieds, pour ensuite y retourner en 2011.  Ce n’était pas que j’y allais à reculons mais franchement, je ne m’attendais pas à grand chose (pour tout avouer c’est mon cher et tendre qui insistait pour que nous y allons…), en écrivant celà je me rends rend compte que les pays que j’ai le plus aimés sont ceux qui me tentaient peu au départ, comme quoi…

Notre premier séjour au Japon fut tout simplement magique, un véritable coup de foudre en fait ! J’avais l’impression que tout dans ce pays me parlait, je me sentais à ma place, bref, ce n’est pas facile à expliquer mais j’ai ressenti comme une évidence. Depuis ces 2 voyages, je n’ai qu’une hâte, c’est d’y retourner et je cherche dès que je peux à Paris ou à Toulouse tout ce qui a trait à ce pays.

A vrai dire, je ne vous conseille pas de me brancher sur le Japon à moins d’avoir le temps et l’envie de m’entendre monologuer pendant des heures sur les raisons pour lesquelles j’en suis raide dingue. Je vous cite donc ici les principales raisons, j’aime le Japon tout d’abord pour :

Les Japonais !

Leur gentillesse, délicatesse et politesse ne sont pas légendaires. Je me souviendrai toujours d’une réceptionniste se démenant comme un diable, avec le peu d’Anglais qu’elle maîtrisait pour nous expliquer que nous avions droit à une remise sur la chambre car c’était la promotion automnale qui était appliquée à tout le monde. Alors qu’elle aurait pu, étant donné notre statut de touriste et notre incompréhension du Japonais nous appliquer par facilité le tarif auquel nous avions réservé. Je me souviens d’un homme faisant un immense détour pour nous montrer notre chemin alors que nous demandions simplement qu’il nous montre une direction sur la carte. Je me souviens aussi d’avoir vu des vélos sans aucun cadenas…Je pourrais vous raconter des dizaines d’anecdotes similaires. Je ne suis pas non plus dupe et suis consciente que tout n’est pas tout rose dans cette société très codée mais il n’empêche, pour un touriste c’est tout juste r-e-p-o-s-a-n-t de relâcher son attention, de se sentir en sécurité et d’être accueilli avec bienveillance !

2

L’omniprésence du vert

En automne, il pleut pas mal au Japon mais rien de comparable aux moussons d’Asie du sud est. Ceci étant, il fait suffisamment humide pour permettre aux plantes et aux  arbres de révéler leur couleur exubérante. Ce vert me rappelle celui de la poudre de thé matcha!

Ici, vous trouverez la mousse dans tous ses états, et lorsque vous vous promenez dans un bois ou dans un parc, vous êtes souvent bercé par le bruit d’une source ou d’une jolie fontaine.

kan-290parc

kyo-339mouss3Et en plus, ils ont eu la bonne idée de faire des parapluies transparents, vous pouvez ainsi continuer à vous promener tout en voyant ce qu’il se passe autour, très simple comme idée me direz vous sauf  qu’il est difficile d’en trouver ailleurs qu’au Japon.

kan-292parapluie

L’art de la présentation culinaire 

Si vous observez bien, vous remarquerez que la nourriture japonaise est composée d’aliments peu transformés, vous verrez rarement un légume réduit en purée, une viande longuement mijotée, des plats en gratin cumulant plusieurs couches etc…Les Japonais vont plutôt jouer sur l’art de la découpe et du pliage pour varier l’aspect des aliments et la cuisson sera souvent rapide. La fourchette et le couteau étant absents des tables, les cuisiniers feront en sorte que tout doit être mangeable en une seule bouchée. Personnellement j’adore ce genre de présentation, c’est un vrai régal pour les yeux car il y a une multitude de petits plats.

On sent aussi le respect qu’ils portent aux produits, d’ailleurs savez vous comment on dit « bon appétit » en Japonais ? Celà se dit Itadakimasu qui signifie « je reçois », c’est plus une expression d’humilité qu’une formule de politesse, qui exprime la gratitude envers le cuisinier, les aliments et par extension, la nature.

J’aime particulièrement les bentos qu’on trouve dans les supermarchés ou dans n’importe quelle gare. C’est toujours un moment d’émerveillement et d’excitation que d’ouvrir la boîte une fois à bord du train, ça change du sandwich sous blister non ?
4

Je suis devenue également une fan des wagashi. Wagashi est le nom qui désigne toutes les pâtisseries traditionnelles japonaises : les sucreries, les gelées, les gâteaux…A mes yeux ils représentent une part d’enfance et de poésie infinie…

Vous trouverez les wagashi la plupart du temps au rayon alimentaire des grands magasins, un étage entier leur est réservé, c’est vous dire leur variété ! Les Japonais étant amoureux de la nature, vous verrez souvent ces wagashi prendre la forme de fleurs, de fruits, d’animaux et suivre aussi les saisons (je n’ai vu que des wagashi d’automne), et je ne vous parle même pas de leur emballage aux motifs plus désirables les uns que les autres…

Vous pouvez en voir d’autres ici et je vous recommande le joli livre de Minori Kai
5

L’élégance et la justesse des formes

Qu’il s’agisse de la taille d’un buis ou de la courbe d’un bec verseur d’une théière, tout semble pensé au micron près pour atteindre la perfection. On dirait que les Japonais réussissent l’exploit de retirer les traits superflus pour ne garder que l’essentiel. Je trouvais les jardins à l’Anglaise ou à la Française très beaux et j’ai été très longtemps insensible aux jardins Japonais…jusqu’à ce que j’en vois un en vrai. La vue d’un jardin épuré entourant un temple me procure une sensation de sérénité incroyable, celà semble très cliché mais je vous conseille de tester et de m’en dire des nouvelles !

6

Les onsen et rotenburo.

Si quelqu’un m’avait dit qu’un jour, je raffolerai des bains publics, je l’aurais traité de fou ! Très pudique, je ne m’imaginais pas une seule seconde être nue devant plein de monde et bien croyez moi, une fois que vous avez expérimenté les onsen (bain thermal japonais), vous y prenez goût. Après une journée de marche ou par temps froid et pluvieux, ces bains sont un vrai bonheur ! Chaque eau a des vertus différentes et leur couleur et odeur varient en fonction de leur teneur en souffre ou en fer.

Il faut savoir que la plupart des bains ne sont pas mixtes, que tout le monde est propre comme un sous neuf lorsqu’il pénètre dans le bassin et que la nudité au Japon ne revêt pas la même connotation qu’en France (dans les bains publics du moins) , je me suis aperçue que j’étais la seule à zieuter autour de moi, les autres femmes ne semblaient même pas remarquer l’existence de leurs voisines. Quant aux onsen en plein air (rotenburo), c’est le pied !

7

Le Japon nous a réservé de tellement belles surprises et je ne me suis jamais lassée de découvrir les différents aspects de cette culture si unique, qui n’a pas grand chose de commun avec les autres pays d’Asie que j’avais visités jusqu’à là (j’ai retrouvé un tout petit peu de Japon en Corée et à Taiwan par la suite). Je pense que le Japon est comme l’Inde, c’est un pays qui est un continent à lui tout seul, à part…

kam-77jardins kan-254mariage333kyo-304ha copy kyo-322librairiekyo-342lampions kyo-345templeorkyo-375torirouges kyo-378torirouges kyo-381torirouges copy kyo-397jardinzen kyo-412jardinsboules kyo-418fleurs mag-149 copy P1110469 P1110595 P1110873 P1120019P1120128P1120218 P1120286 P1120325 P1120394 tak-176bonbons tak-178luckycat tak-181banc copy tak-199ombrelle tak-200ombrelle tak-220drapeaux

Vous aimerez peut être
18 observations on “Tomber amoureuse du Japon et …ne plus me relever
  1. Béné

    Les photos sont vraiment superbes. Tu as du pas mal visiter.
    C’est tellement different de voyager au Japon que d’y vivre que tous ces petits riens et la facilite qu’on les touristes pour visiter me manque un peu.

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Bénédicte ! J’ai fait 2 voyages de 3 semaines (de Tokyo à Kagoshima) et j’aurai aimé y rester plus longtemps. Tu dois avoir un regard plus complet et plus juste en tant qu’expatriée. C’est sûr que le statut de touriste est le meilleur pour découvrir un pays : pas de paperasse administrative,pas de « responsabilité »,pas de courses et ménage à faire, c’est une vraie vie de patachon 🙂 Et puis qui dit voyage, veut dire aussi vacances, la magie est là car on sait qu’elles ne durent pas éternellement…

       
      Reply
  2. Nat

    Waouuhh !!! Tes photos sont magnifiques… déjà que j’avais envie d’y aller, mais il faut que j’économise un peu avant 🙂 il paraît que c’est très cher.

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Nat ! C’est n’est pas une destination bon marché mais sache que la nourriture n’est pas très chère contrairement à ce que l’on pourrait penser et lorsque nous y étions, les prix des chambres étaient similaires à ceux en France, en revanche le transport est assez cher. Bon après il faut aussi prendre en compte le taux de conversion yen-euro qui peut changer vraiment la donne !

       
      Reply
  3. Kansaijin

    Très belle séléction, très jolies couleurs !
    Moi, je suis tombée amoureuse AU Japon, et… n’en reviens toujours pas !
    Hihihi
    Bises
    Kansaijin

     
    Reply
  4. Florencr

    J’ai eu la chance de pouvoir y aller pour la première fois cette année. Je suis tombée sous le charme de ce pays avec l’impression de l’avoir à peine effleuré et l’énorme envie d’y retourner très vite. ‘Encore une fois des compliments pour la beauté de tes photos !

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Merci Florence, je vois que tu fais aussi partie de ces personnes tombées sous le charme de ce pays ! Je projette d’y retourner dans une ou 2 années pour explorer peut être le nord que je ne connais pas du tout. Je t’avoue que je regrette de ne pas parler le japonais pour comme tu dis aller au delà du fait d’effleurer ce pays…

       
      Reply
  5. Slow Down

    Je suis déjà en train de préparer le voyage de l’été prochain, et le Japon fait partie de la liste. Nous avons vraiment envie de dépaysement total et de faire découvrir aux enfants un monde culturellement éloigné du nôtre, de chambouler un peu nos repères et je crois que cette destination est parfaite en tous points de vue.
    As-tu des conseils, des itinéraires à recommander ? Combien de temps y es-tu restée ?

     
    Reply
    1. traveling brunette

      Pour le dépaysement, tu ne vas pas être déçue ! J’y suis allée 2 fois et à chaque fois pour une période de 3 semaines. 2 semaines est vraiment un minimum je pense. Pour le 1er voyage, je ne savais pas si nous aimerions et y retournerions donc nous avons fait les étapes un peu incontournables, de mémoire et dans l’ordre ce fut : Tokyo, Nara, Shimoda (parce que je voulais voir la mer), Tsumago (dans les Alpes Japonaises), Kanazawa (la ballade entre les temples et les maisons traditionnelle est fabuleuse), Kyoto (la ville bien sûr mais Arashiyama, la forêt de bambou), Nikko. Le parcours s’est fait hyper facilement grâce au pass du Shinkansen (le fameux tgv japonais). Je te recommande vivement ces étapes, toutes étaient merveilleuses. Pour le 2ème voyage, nous avons été plutôt vers le Sud du Japon, c’était bien aussi mais évidemment moins magique que le 1er voyage. En terme d’expérience, je te recommande de dormir une fois au moins dans une auberge traditionnelle (Ryokan), ou de dormir dans un temple, de tenter l’expérience des Onsen, et de descendre dans les sous sol des grands magasins, leurs rayons pâtisserie est une pure merveille. Une étape que je voulais faire mais qui nécessitait du temps, c’était visiter les îles d’Okinawa, il paraît que ça ressemble aux Maldives 🙂 N’hésitez pas à m’envoyer un message privé si tu veux plus de détails ! Moi normalement, je devrais y retourner à l’automne prochain.

       
      Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *